By 8 février 2016 26 Comments

WIP complet par Thierry Raynal

C’est avec des yeux pétillants que je vous présente un WIP envoyé par Thierry Raynal et photographié par Christian Lauzin. C’est toujours un moment privilégié à partager avec un coutelier que de voir la naissance d’un couteau et toutes les étapes qui mènent à sa réalisation. Attention les yeux : c’est de toute beauté !

Merci Thierry pour ce partage et merci Christian pour ces superbes photos !

Réponse de Thierry :

Un grand merci à Wolff, Achel et Maxime pour cette publication.
Comme d’habitude toujours une super ambiance de partage et des commentaires très touchants. 
Pour répondre aux questions, le trainard est effectivement soudé à l’arc, la réalisation de cette pièce a duré environ une semaine.
les plaquettes sont en ronce de bois de fer d’Arizona montées sur des platines en titane.
La lame en 90MCV8/C130/75N18 feuilletée en 600 couches avant la dernière trousse.
Je vous remercie toutes et tous pour votre soutien et vos encouragements, 
A très vite pour de nouvelles créations.
Thierry Raynal
C’est encore nous qui te remercions pour cet exercice de style et qui remercions Christian pour ses superbes photos ! Un des plus plus bel article de tout le site !

 

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-2

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-3

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-4

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-5

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-6

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-7

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-8

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-9

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-10

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-11

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-12

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-13

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-14

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-15

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-16

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-17

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-18

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-19

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-20

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-21

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-22

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-23

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-24

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-25 (4)

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-25(2)

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-25(3)

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-27

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-28

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-29

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-30

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-31

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-32

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-33

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-34

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-35

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-36

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-37

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-39

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-40

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-41

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-42

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-43

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-44

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-45

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-46

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-47

Achel
Historien de l’Art, Archéologue, Webdesigner, Photographe amateur, Forgeron (plus que) débutant et Rédacteur principal de Pleasureblog et de Plaisir Couteaux. Je suis passionné par le Design, la Décoration, l’Artisanat et les objets High-Tech.

«

»

 
  • laurent

    Merci pour ce partage ,superbe photos!!!et très beau couteau

  • EPPPELL

    Quel boulot et quel reportage !

  • GR

    Du très beau travail, certes! J’aurais aimé plus de détails sur le travail du Damas…
    Par contre, cette idée de ressort rapporté me plait beaucoup, d’autant qu’elle permet des variantes décoratives.

    • Julien Maria en a refait quelques un sur ce principe il y’a deux ans, il m’avait montré dans de vieux bouquins que c’était une manière traditionnelle de faire des cran forcés.

      • GR

        Je crois que je vais rapidement reprendre ce principe, que je trouve superbe! Et d’une grande simplicité.

  • Thau

    TEC palpitant…
    Entre la 3 et la 4 j’ai pas compris comment il soude le fer à béton sur le feuilleté.

    • au poste à souder tout simplement, tu prends le fer à béton, tu passe le bout à la ponceuse à bande pour qu’il forme un cône à bout plat, tu soudes : bien plus pratique que de jouer avec des pinces de forgeron, le problème c’est de ne pas la plier quand le marteau pilon frappe dessus (et risquer qu’elle se déssoude, y’a rien de plus chiant)

    • Merciiiiiiiii Thau, je reçois ce Mardi 9/2/16 tp, colis et j’ai déjà fait un premier traitement de tes 3 laguioles, j’ai été en état de grâce toute la journée ;))))))))))) http://couteaux.clicforum.com/t1164-Les-2-Beaux-Laguioles-de-Thau.htm
      Donc c’est bien 3 laguioles, je me suis trompé l’attribution de l’URL dans mon Forum
      J’ai transmis les infos à Christian Lemasson pour une datation, je te dis quoi!
      En tout cas, Grand Grand Merci Thau, quand j’aurai fini la restauration, tes laguioles dormiront en bonne compagnie avec leurs frères dans ma collection!!!!!!!!!! http://couteaux.clicforum.com/t109-Vue-generale-de-ma-collection.htm

  • eddie

    Beau reportage, beau boulot,…et beau couteau!…

  • Wolff

    Thierry est un Ami, le cœur sur la main, plus de la gentillesse et tout et tout.
    Il faut avoir en main un de ces couteaux pour connaître et reconnaître la qualité de son travail qui est exceptionnelle.
    Il me semble reconnaître le beau pliant du SICAC.

    Un grand merci à Thierry et à Christian pour ce très beau reportage.
    Encore une fois Thierry est un de ces couteliers qui n’est pas avare de conseils bien au contraire.

  • Michel du 42

    Ce savoir faire…….c’est beau l’artisanat……….bravo……

  • Dom

    Passionnant et très instructif !
    … et beau résultat !

  • Bonjour à tous les passionnés de couteau,

    Je suis Christian Lauzin, le photographe, et je vous remercie pour vos commentaires. C’était un plaisir de faire des photos avec un passionné. J’ai beaucoup appris avec Thierry, et si les photos sont belles, c’est que les sujets (Thierry et le couteau) sont beaux, alors bravo à tous les deux.

    Christian

    http://www.christian-lauzin.fr

    • GR

      A tous les trois! ;o)

    • Fr@nk

      Chapeau M.Lauzin 😉

    • Merci à toi Christian, n’hésite surtout pas à nous envoyer des articles si tu fais encore un reportage coutelier, ce sera avec grand plaisir qu’on les publiera et dévorera du regard !

      • Entendu Achel, il est possible en effet que je revienne vers toi pour toujours un reportage sur Thierry, mais un peu différent, que je présenterai sur mon site.
        En tout cas bravo pour ton blog que j’ai bien apprécié.

        Bien cordialement
        Christian Lauzin
        Le 08/02/2016 17:38, Disqus a écrit :

        • Super ! Puis, faut dire, ce n’est pas mon blog, je ne suis que le taulier ou les habituer amènent les bouteilles et partages, c’est l’ambiance Coutographe 😉

  • Gambasman

    Chouette reportage et superbes photos ! On en redemande !

  • Jacques

    Merci pour ce beau reportage et le couteau est magnifique . Cela represente combien d’heures de travail Thierry ?

  • Travail magnifique mis en valeur par de superbes images

  • Fr@nk

    Le couteau ! Fantastique ! Thierry est un champion du Damas et la gentillesse même !

    Ces photos sont fabuleuses et rendent bien hommage au travail de Thierry ! Je sous sous le charme ! Bravo a tous les 2 !

  • Bref, pas évident de faire juste une lame déjà et en DAMAS c’est encore pire!!!!!!!!!!!!!!
    Maxime nous avait déjà posté ce magnifique vidéo:
    http://www.coutographe.com/thierry-raynal-projet-ecole-de-forge/
    http://www.o-p-i.fr/parlonsen/parlons-en/culture/thierry-raynal-coutelier-taillandier-a-bruniquel-82/
    Thierry Raynal (Coutelier/taillandier) Taillandier est un métier traditionnel, un forgeron spécialisé dans la fabrication des outils tranchants tels que ciseaux, cisailles, haches pour Artisans. Il en reste très peu en France, la majorité ayant disparu au début des années 1900, lorsque l’industrie a pris à sa charge la fabrication des outils. Thierry est de ceux là qui, du minerai à l’outil, fabrique des aciers de réduction et forge de façon artisanale des pièces ergonomiques à l’épreuve du temps, faites pour travailler et où chaque matériau a sa place. Couteaux, outils taillant, Thierry Raynal réalise également des reconstitutions historiques d’épées, dagues ou arbalètes!!!!!!!!!!!
    Renseignements: http://www.bruniquel.fr
    Mail: moc.l1480902399iamg@1480902399trads1480902399reite1480902399mleuq1480902399inurb1480902399
    Facebook: métiers d’art de Bruniquel
    https://www.youtube.com/watch?v=VVodOM5pOCM

  • Dom

    C’est un « truc » que j’aimerais bien me faire offrir pour mes 70 ans… qui arrivent à grand pas (juillet) ! C’est faisable monsieur Raynal ?

z35W7z4v9z8w
Aller à la barre d’outils