By 25 janvier 2016 7 Comments

Voyages minéralogiques au Brésil – 8

Nous allons visité les mines maintenant, travail dur pour les “ garimperos “ travail physique en pleine chaleur et toujours peu de découvertes .

Jacques

19 Bresil Octobre 2006 078

19 Bresil Octobre 2006 103

19 Bresil Octobre 2006 095

19 Bresil Octobre 2006 100

19 Bresil Octobre 2006 117

19 Bresil Octobre 2006 124

19 Bresil Octobre 2006 130

Bresil 2004 004

Bresil 2004 006

Bresil 2004 037

Bresil 2004 044

Bresil octobre novembre 2004 001

Bresil octobre novembre 2004 023

Bresil octobre novembre 2004 024

Bresil octobre novembre 2004 039

Bresil octobre novembre 2004 043

Bresil octobre novembre 2004 048

Bresil octobre novembre 2004 127

Achel
Historien de l’Art, Archéologue, Webdesigner, Photographe amateur, Forgeron (plus que) débutant et Rédacteur principal de Pleasureblog et de Plaisir Couteaux. Je suis passionné par le Design, la Décoration, l’Artisanat et les objets High-Tech.

«

»

 
  • eddie

    On s’imagine guère les conditions de travail de ces mineurs! Tu fais bien de nous les montrer: merci…

  • Patrice

    Et que cherche t-on dans ces mines et que trouve t-on ?

  • Fr@nk

    Quelle souffrance pour extraire ces petites choses ! L’envers du decors .. est rude!

  • Miko

    Ça ne se justifierait pas si ce n’était pas pour la bonne cause: rehausser la beauté des femmes.

  • Wolff

    À quand les 35 heures et les rtt.
    J’avais vu un reportage sur l’ Amérique latine où le dimanche parents et enfants faisaient des bureaux en bois pour leur école et tout ça dans la joie, chez nous ils cassent tout…enfin pas à mon époque.

  • Thau

    Reportage passionnant ! Et photos magnifiques. C’est quoi ces petits cailloux ?
    Il y a près de chez moi à Cabrières une ancienne mine de cuivre datant de l’antiquité et qui se visite, j’essaierai de faire un reportage…

  • Jacques

    Merci pour tous vos commentaires, dans ces mines et carrières on cherche des opales pierre précieuse de valeur importante et rare , les gisements les plus important sont en Australie . Sur place j’ai eu l’occasion d’avoir en main des pierres magnifiques de plusieurs dizaines de milliers d’euros . De mes trois voyages à Pedro II j’ai vraiment apprécié les gens et la gentillesse des garimperos.

z35W7z4v9z8w
Aller à la barre d’outils