By 24 septembre 2015 11 Comments

Victorinox climber

C’est décidément un must have pour moi. Très pratique en camping, il coupe le saucisson, débouche les bouteilles, ouvre les boites et ses ciseaux sont appréciés en toutes circonstances (sparadrap, ongles, étiquettes, etc…)

Son encombrement minimal le rend particulièrement agréable.

j’aime +++

 

le mien a des plaquettes dépareillées (une rouge, une bleu translucide)… et a une vingtaine d’années

20150815 RX 008 20150815 RX 009

«

»

 
  • Miko

    Et surtout, il a des ciseaux !
    Car Max tient beaucoup à sa manucure…

    • Wolff

      Et peut-être aussi les poils.

    • Pour les pieds… Pédicure.
      Les mains je les bouffe!

  • Dom

    Un grand classique mais je n’ai jamais bien compris le pourquoi de son nom. Un couteau de grimpeur, ou d’alpiniste, ce n’est pas ça !

    • Wolff

      Il est super pour se couper le bras !

      • Dom

        Pour le bras, je n’ai jamais essayé, mais pour une corde, c’est terriblement efficace ! Bon, pour le poils du nez, c’est moins commode ;-))

        • Wolff

          Rappelle-toi cet alpiniste qui s’est coincé entre deux rochers, il a coupé son bras au niveau du coude.
          Un film a été réalisé sur cette histoire.

          • Dom

            J’avais bien compris, et je faisais moi en retour allusion à cet autre qui, blessé dans une profonde crevasse, se suicide en coupant la corde qui le retenait pour ne pas entraîner sa cordée dans la chute…C’est un roman que je viens de terminer, inspiré d’une histoire vraie (M.Levy – Un sentiment plus fort que la peur)

          • Wolff

            Je sais que tu savais.
            Je connais l’histoire de la corde, ma femme à tous les livres de Marc Lévy, et elle me raconte les histoires au fur et à mesure.

  • Wolff

    Et un autre en blanc et c’est la totale.

  • Fr@nk

    Double face … l impression d en avoir 2 differents !

z35W7z4v9z8w
Aller à la barre d’outils