By 15 janvier 2016 7 Comments

Varapinces au Cap Sicié 2

De Notre Dame du Mai, la vue s’étend sur La Seyne, la presqu’île de St Mandrier, Toulon, dominée par son Faron et Le Coudon.
On crapahute entre les rochers…
IMG_4612
IMG_4613
IMG_4614
IMG_4615
IMG_4616
IMG_4617
IMG_4618
GR83
Retraité de la construction navale artisanale. Animateur de randonnée et coutelier au fond du jardin, parmi les cistes et les oliviers. Curieux, exigeant et perfectionniste. Petit et râleur…. Et c’est pour ça qu’on l’aime.

«

»

 
  • Thau

    Sur la 2 on dirait qu’on voit jusqu’à la falaise de Cassis au loin ?

  • Wolff

    Je devais rejoindre l’école de Saint-Mandrier et être marin comme mon père, mais il fallait rester deux ans à terre avant d’embarquer même si le temps passe vite j’ai dis non.

    Mon père et les autres marins ont sabordé leur bateau dans la rade de Toulon pour que les allemands ne puissent en faire usage…c’était le Duplex.
    Et combien de dénivelé tout ça ?

    • GR

      840, 850m de dénivelé… Juste le nécessaire pour bien dormir, après une bonne douche, et un bon repas!

      • Wolff

        C’est plus que bien.
        Le Stromboli…930m.

  • Miko

    Beau-ti-fou-le !

  • Fr@nk

    Ah la presqu’ile de St Mandrier !! Ca me rappelle des trucs tout ca 🙂

  • ARTO6644

    Ah Toulon…..les histoires d’armée de mon père sous officier instructeur en infanterie de Marine lors de la guerre d’Algérie, mes attentes sur le port pour embarquer, comme marius, vers des pays exotiques inconnus ( sncm, corticale pour la corse), cette ville si douce, si calme ( quel bordel l’été!). Bref, sans rigoler, chaque fois que j’arrive à Toulon, c’est un très bon moment pour moi, car j’aime ce lieu.

z35W7z4v9z8w
Aller à la barre d’outils