By 20 mai 2016 37 Comments

Torpen – Balto

Un Torpen (Jérôme Hovaere) de derrière les fagots… Son petit nom c’est « BALTO ». C’est aussi bien sûr le nom de nombreux bars-tabacs en France. Du coup je fais un petit interlude culturel (source Direct Matin):

Le mot « balto » n’est que peu utilisé au quotidien. Pourtant, de très nombreux bars-tabacs français portent ce nom curieux.

La raison, purement commerciale, remonte aux années 1950 à 1970. A cette époque de reconstruction économique, la SEITA (Société d’exploitation industrielle des tabacs et des allumettes) proposait en effet une aide financière substantielle aux bar-tabacs en difficulté.

En contrepartie, cette régie qui jouissait du monopole du commerce de tabac en France, imposait que l’établissement prenne le nom d’une marque de cigarette qu’elle détenait. Les bars-tabacs ont été nombreux à saisir cette opportunité, et une grande partie d’entre eux a changé de nom pour faire de la pub à la marque « Balto ».

Cette marque de tabac blond –aujourd’hui disparue- a été introduite en France dans les années 1930, et faisait référence à la ville de Baltimore, productrice historique de tabac. Avec son origine américaine et son emblème de navire à voile, cette marque a sans doute séduit les tenanciers pour son exotisme. Les noms de « Narval » ou « Marigny », également très répandus, ont la même origine.

Moi je m’en fous, je le ‘kiffe grave’ quelque soit son nom:

image

Ajustages tip-top :

image

image

image

image

image

image

Fiche technique:

  • Pompe arrière
  • 57 g
  • 178 mm ouvert
  • 99 mm fermé
  • Lame en D2 de 2,5 mm d’épaisseur
  • Émouture creuse
  • Côtes en G10 noir

Il est beau avec ses motifs fraisés, hein ?!

MIKO

«

»

 
  • Et voilà encore une pompe arrière!!!!!!!!!! Jamais vu un manche rectangulaire et ça n’est pas vilain du tout! Un très beau couteau dans son ensemble et très innovant!!!!!!!!!!!!!!!

    • Miko

      Pour tout dire, ce couteau fait partie d’un petit ensemble de 3, fabriqués par Jérôme Hovaere dans le même esprit, mais tous différents quand même.

  • eddie

    Je n’ai jamais été particulièrement attiré par le G10, ni par les « clip », mais ce couteau me plait bien: belle ligne, manche original, et j’aime bien cette pointe tombante de lame…

    • Miko

      J’aime bien les lames ‘kipik’ !

  • Thau

    Lorsqu’un couteau du genre que tu aimes pas trop te fait flasher malgré tout, c’est qu’il est vraiment génial… C’est le cas de celui-ci pour moi… Bravo pour la finesse de ton choix…

    • Miko

      C’est la force de ce qui est beau: émouvoir, faire tomber les barrières.

  • Dom

    J’ai appris quelque chose : je peux aller me coucher…
    Mais c’est bête : je viens tout juste de me lever !
    Balto ou pas… il me va !

    • Miko

      Moi aussi j’ai appris tout ça en faisant des recherches sur ce couteau que je trouve très moderne.

  • Michel du 42

    La lame est belle…….le manche j’accroche pas…….il n’est pas en harmonie avec cette lame………malgré un une réalisation soignée…….

    • Miko

      C’est vrai qu’il y a un vrai parti-pris esthétique sur ce couteau. Du coup, c’est plutôt clivant et je comprends très bien que tu n’aimes pas.
      Peut-être que le prochain te plaira davantage. 😉

      • Michel du 42

        Oui…le travail réalisé est très bien….de qualité….mais alors le manche….ça colle pas…..trop large………

  • Wolff

    Merci pour cette belle histoire que je ne connaissais pas
    Un spécial pas si spécial que ça, oh Pitain je me prends à aimer les couteaux high-tech.
    Bravo messieurs cc’est malin.

    • Miko

      Tu aimes ce qui est beau et bien fait, avec amour…

      • Wolff

        Et je ne suis pas le seul.

  • Jean-marc Guedon

    Jolies photos et ravi qu’il te plaise autant 😉

    • Miko

      Ahhh, je suis ravi que tu aies commenté cet article !

      Je précise à l’intention des autres que tu es le précédent propriétaire de ce couteau.
      D’ailleurs, c’est le moment de dire que ce couteau a pas mal voyagé (au minimum: France > USA > Belgique > France > France). On va le laisser au repos pour le moment… 😉

      Et oui, je confirme qu’il me plait beaucoup!

  • Thau

    Balto… Ca me rappelle l’adolescence où on fumait en cachette… Sans inspirer la fumée, juste le geste. Les Pall Mall, les Peter Stuyvesent, les Week End, les Players, les P4, et la pipe longue avec les tabacs Prince Albert, Van Nelles et le fameux Amsterdamer…On mettait des bouts de carotte dans le paquet pour éviter la dessication…Et un jour je devins un non-fumeur invétéré… ;o)))

    • Wolff

      Des royales, des P4 et du bois fumant.
      Et j’ai toujours ma longue pipe.
      Et puis un jour de juillet 2002 j’ai été touché par la grâce, je me suis levé, j’ai bu mon café et je n’ai pas fumé, je me suis dit que je fumerai plus tard…je n’ai jamais remis une cigarette à la bouche.

      • Miko

        La loi de Murphy : « Quand on allume une cigarette sur un quai de métro ou en attendant un bus, il arrive »

        • Wolff

          Ça ne va pas faire plaisir à ma femme, les Martine étaient ses livres de chevet.

          Quel plaisir de ne plus avoir cette dépendance.

          • tu parles des martines je suppose

          • Wolff

            Tout à fait.

      • Michel du 42

        moi le 1er janvier 1994……..arrêt total de la cigarette……..mais bon j’ai pas tout arrêté…..je picole….raisonnablement…..mais des bons crus……….

        • Wolff

          À part quelques cuites étant jeune sinon j’ai jamais picolé.

          • Michel du 42

            oui mais les bons crus……c’est du plaisir……

          • Wolff

            Je goûte, je goûte.
            Effectivement avec ma femme on se boit une bonne bouteille par semaine, mais je n’ai pas le palais assez fin.

    • Miko

      Oscar Wilde a dit : « C’est facile d’arrêter de fumer, j’arrête 20 fois par jour. »

      • Thau

        Précisons qu’il n’y avait pas que du tabac dans ses cigarettes…

  • ARTO6644

    Merci car je viens d’apprendre l’histoire BALTO. Bon, et bien même si je ne comprends pas le rapport avec ce couteau qui n’est également pas gravé BALTO, je le trouve beau ce couteau. J’aime sans comprendre. top!

    • Miko

      Peut-être que Jérôme a choisi ce nom en hommage à son bar préféré ?!

      En tout cas, un style chic urbain assumé et novateur.

  • Fr@nk

    Spontanement j’aime pas trop .. trop carré, trop anguleux ! Mais après tout, il a son petit charme …
    C’est « balto » tout ca ! Je sais pas .. je sais plus ! Enfin en tout cas … les ajustements sont aux poils !

    • Miko

      Mes photos sont sans doute un peu injustes avec ce couteau. Il faut le prendre en main.

      • Fr@nk

        J’aimerai bien … un jour peut etre si on se croise incongnito 😉

  • Pierre Peio

    C’est vrai ça: les P4 ,puis les Players medium navy cut, la pipe longue avec l’Amsterdamer ou le Clan, ah! elle est loin ma jeunesse et moi aussi, j’ai arrêté de fumer, en 1988, du jour au lendemain.

    • Wolff

      Douze ans avant moi, alors que j’avais tout essayé, acupuncture, anneaux et j’en passe.
      Et comme je disais plus haut pareil du jour au lendemain sans aucune contrainte.

  • ka_no

    Beau couteau, très original.

    • Miko

      Tu as raison : même Torpen n’a pas beaucoup pratiqué ce style.

z35W7z4v9z8w
Aller à la barre d’outils