By 21 août 2016 31 Comments

DES PROVISIONS POUR L’HIVER… LA VERVEINE DE LUCILE

Nous avons profité de la sieste de Mousti, notre gentil matou, pour préparer l’incontournable verveine qui viendra, avec bonheur, nous réchauffer aux temps froid… Il faut vous dire que, lorsque nous étions en Ariège, le mois dernier, nous avons accompagné la fille aînée de Lucile en Andorre (tabac oblige!) et, du coup, nous avons pu refaire notre stock d’alcool, désormais introuvable en France… Tarif imbattable: moins de 6€ les deux litres, dosage 96°!!! Vous remarquerez la date de consommation…

La recette en question:

  • Liqueur de verveine ou stomacal
  • 1 litre d’eau de vie à 45°
  • 60 feuilles de verveine ou plus
  • 60 morceaux de sucre ou 320 gr de sucre en poudre
  • 60 jours
  • Filtrer

IMG_5853

IMG_5854

IMG_5855

IMG_5856

IMG_5857

IMG_5858

GR83
Retraité de la construction navale artisanale. Animateur de randonnée et coutelier au fond du jardin, parmi les cistes et les oliviers. Curieux, exigeant et perfectionniste. Petit et râleur…. Et c’est pour ça qu’on l’aime.

«

»

 
  • Thau

    C’est après avoir entamé le cubi que tu t’es ensuqué dans le hamac ? ;o)))

  • Gambasman

    Très bonne idée ça, tiens ! J’en ai déjà fait avec à peu près les même proportions, c’était succulent ! A préciser quand même qu’il faut une eau de vie « neutre », que l’on peut trouver en grande surface sous l’appellation « alcool pour fruits » (l’eau de vie de prune a trop goût de prune, et la poire a goût de poire…).

    Mon grand-père faisait lui-même ses apéritifs/digestifs, tous aussi bons les uns que les autres : vin de noix, vin d’oranges, cartagène, kina-karo. Qu’il était bon le temps où l’on pouvait acheter de l’éthanol en pharmacie !

    • GR

      VIN DE LA ST JEAN
      Cueillir les noix à la St Jean, avant qu’elles ne »caillent ». (5 noix/litre)
      – 5 litres de vin rouge
      -1 litre d’eau de vie (45°)
      -1 kilo de sucre
      -35 noix entières écrasées (juste ouvertes d’un coup de marteau)
      -laissez reposer au moins 3 mois avant de filtrer.
      Plus le vin de noix est vieux, meilleur il est. Il m’en reste de 2004, fantastique!!!

      VIN D’ORANGES (ou VIN MARQUIS)
      -5litres de vin rosé.
      -1 litre eau de vie à 45°
      -1 kilo de sucre
      -3 oranges douces coupées en morceaux.
      -5 oranges amères en mx
      -3citrons en mx
      Ajoutez: cannelle, vanille et 2 clous de girofle.

      Allez, au travail, les amis… On viendra déguster!!!

      • Gambasman

        Tu mets plus du double de noix que moi (voir recette plus bas), ça ne doit pas être une boisson pour les majorettes !
        (mais tu mets plus de sucre aussi…)

  • Miko

    Elle me paraît un peu forte ta tisane !

    Cette année je n’ai fait que du vin de sureau. Je vais me rattraper…

    • Thau

      Prends le bon sureau, il y en a un qui est toxique…

  • Fr@nk

    J’ai acheté de l’alcool à 90° … Mais comment j obtiens de la 45° a partir de la mienne stp.

    Miko ou Gambasman :si vous avez la recette du vin de noix ou d oranges … Je prends 🙂

    • Miko

      Pour pas gaspiller, t’en bois la moitié et il ne restera plus que 45° ;-)))

      • GR

        Très bonne, ta formule, mais pitain ça arrache!!!

    • Thau

      Tu coupes avec la même quantité d’eau : 90 divisé par deux égale 45…

    • Miko

      Pour couper l’alcool, il faut suivre les indications données ici:

      http://www.pharmacie-des-rosiers.com/uploads/file/dilution-alcool-gay-lussac.pdf

      Soit 105,34 ml d’eau pour 100 ml d’alcool à 90° pour faire de l’alcool à 45°.

      • Thau

        Il suffit de compter les degrés : si par exemple ta quantité de 3 litres de liquide totalise 63 ° (alcool du vin + ajout), eh bien tu as un taux d’alcool de 63 divisé par 3, soit 21 °. Regarde ma formule mathématique dans l’article ci-dessous…

      • Gambasman

        Merci ! Moi je suis une vraie brêle en chimie alors quand j’ai un doute, j’utilise un convertisseur : http://www.fairesagnole.eu/page4/page28/diluer.html

        • Thau

          L’art de compliquer…

    • Thau
    • Gambasman

      Mais ce que t’as acheté, c’est pas de l’alcool dénaturé au moins ?

      • Thau

        Tu prends Frank pour un gogol… Pourquoi pas de l’alcool à brûler… ;o)))

        • Gambasman

          Il y en a qui ont essayé, mais ils ont eu des problèmes…

    • Gambasman

      Les recettes de mon grand-père paternel (qui était du minervois) :

      Pour 2L de vin de noix :

      Trouver un noyer et cueillir 6 noix vertes : il faut les cueillir aux alentours de la Saint-Jean, le 24 juin, avant que l’écorce des noix ne devienne dure. Passer légèrement les noix sous l’eau pour les laver. Les essuyer et les couper en petits bouts ou les concasser (attention, le brou de noix ça tache !).
      + 1,5 l de vin rouge
      + 0,5 l d’eau de vie à 40°
      + 150g de sucre
      + Des fois il y rajoutait des épices selon l’humeur (et avec parcimonie) : grains de poivre, cannelle, zeste d’orange séché, clou de girofle, etc.
      Macérer 40 jours en agitant chaque jour ou presque.
      Filtrer.

      Et Pour 2L de vin d’oranges :

      Dans un bocal, faire macérer 24h :
      6 peaux d’oranges séchées (sans doute parce qu’à l’époque on ne trouvait pas d’oranges en toutes saisons mais j’ai quand même respecté la recette à la lettre).
      1 « couche » de sucre en poudre.
      Et 1 verre à moutarde d’alcool à 90°.

      Au bout de 24h verser tout ça dans 2 litres de vin blanc (pareil, on peut éventuellement rajouter qqes épices, au feeling).
      Laisser macérer 40 jours.
      Filtrer.

      Pour faire macérer de grosses quantités, on trouve facilement dans les brocantes des bombonnes en verre et des « dame-jeanne » (relativement propres quand elles n’ont pas contenues de vinaigre) et pour pas trop cher (entre 5 et 20 euros). Pour filtrer sans y passer la journée, c’est bien aussi d’avoir une paire d’entonnoirs de 2L avec les gros filtres qui vont avec.

      • Thau

        Pour nettoyer les bonbonnes encrassées, soude caustique et puis rinçage abondant…

        • Wolff

          Et soufre.

    • Gambasman

      Il y a aussi la recette du guignolet. C’est très bon mais je n’en ai jamais fait.
      (j’ai eu la flemme de recopier…)

    • GR

      Excuse-moi, je me suis trompé de ligne! Voir les recettes en question au-dessus… Je peux y ajouter celle du « Limonetto », qui se boit glacé (au congel) une petite merveille à déguster à l’ombre!!!

    • GR

      Excuse-moi, je me suis trompé de ligne. Les recettes ec question sont juste un peu plus haut. Je peux y ajouter celle du « Limoncello », à boire glacé (au congel) en été, mais le soir, à la fraîche… Une tuerie!!!

  • eddie

    Je sens que je vais essayer de m’y mettre, moi aussi: bien tentant, tout ça!…

  • Wolff

    Ho Pitain ! Mais c’est quoi cette bande de poivrots ?

    • Gambasman

      Ah ! Ah ! Il va nous faire croire qu’il mange sa côte à l’os avec de la vichy célestins hé !

      • Wolff

        Chut !

  • Thau

    Bon je répète :

    http://dytic.over-blog.com/2014/06/thau-recreation.html

    Concernant le limoncello, je mets non seulement le zeste mais également la pulpe, l’acidité me paraissant nécessaire.

    Concernant le vin de noix, je mets également des feuilles taillées en confettis. Certains font du vin de noix uniquement avec les feuilles, je n’ai jamais essayé.

    Macérations jamais inférieures à 4-6 mois.

    Les vins d’orange gagnent à macérer dehors, voire au soleil, il peut y avoir un effet de madérisation intéressant.

  • michel du 42

    Bon……je ne vais pas me casser la tête pour faire quelque chose……vu que chacun a une spécialité……vous n’avez juste à m’inviter pour déguster !!!!!!!!! LOL !!!!!!!!!!

    • Wolff

      IHIHIHIHIHIHIH !

z35W7z4v9z8w
Aller à la barre d’outils