By 3 avril 2015 43 Comments

Photographier nos couteaux : ce qu'il ne faut pas faire

En général je préfère parler de ce qu’il faut faire ou de ce qui me plait plutôt que l’inverse car je trouve cela plus constructif.

J’ai décidé de prendre, pour une fois, le contre-pied de cette habitude en sélectionnant quelques photos de couteaux que je trouve particulièrement caractéristiques et ratées malheureusement.

Nous allons voir ensemble 8 points qui peuvent vous changer la vie !

  • 1) Il ne faut absolument pas utiliser son flash :
  • 2) Il faut faire la mise au point sur le sujet (couteau).
  • 3) Maîtrisez la lumière c’est la clé
  • 4) Attention au ton sur ton
  • 5) Attention à votre cadrage.
  • 6) Composez votre tableau, prenez votre temps
  • 7) Evitez de prendre vos photos avec des smartphones anciens… le résultat sera toujours loupé !
  • 8) Enfin, en post-production, n’abusez pas des filtres et autres retouches d’image

 

***

 

 

1) Il ne faut absolument pas utiliser son flash :

le flash crame les photographies d’autant que les lames de nos chers couteaux sont des miroirs qui nous renvoient le flash en pleine tête et ça fait mal

voici 3 photos réalisées avec un flash et elles sont toutes les 3 incorrectement exposées. C’est moche et cela ne met pas en valeur le sujet.

f flash01 f flash16 f flash23

 

2) Il faut faire la mise au point sur le sujet (couteau).

– faites une mise au point manuelle ou modifier la zone de mise au point de votre appareil (autofocus).

– ou alors fermez le diaphragme au maximum pour avoir une zone de netteté très importante, on parle de la profondeur de champ.

 

dans ce premier exemple je ne vois que les coques de charbon

f map03

 

 

 

et sur cette photo ce sont les feuilles mortes qui sont à l’honneur

f map22

 

 

3) Maitrisez la lumière c’est la clé

– lorsque les conditions lumineuses ne sont pas suffisantes, abstenez vous de déclencher votre appareil.

– il est possible d’éclairer les sujets de manière indirecte

– cherchez la lumière, déplacez vous…

 

f lum11

 

4) attention au ton sur ton

A moins de bien maitriser les techniques photo je vous conseille de jouer sur le contraste couteau/fond de manière à mettre en valeur votre couteau

 

dans ce cas le jean noir et le manche noir ne sont pas assez tranchés… le sujet est noyé dans une masse indistincte

 

f contraste08

 

 

 

5) attention à votre cadrage.

regardez bien dans les 4 cons de votre photographie pour vérifier que tout ce qui sera sur la photo vous intéresse.

le tiroir ouvert avec le chamoisine bleue et la boite de médoc n’a aucun intérêt… 

f cadrage14

 

 

une feuille blanche en fond pourquoi pas mais on cadre sur la feuille et non pas plus large. On remarque également que cette feuille est imprimée au verso, c’est moche. Ce que l’on voit à l’oeil nu sera exacerbé sur la photo…

f cadrage19

 

 

 

6) composez votre tableau, prenez votre temps

un pèle mêle complètement bâclé !

f composition13

 

 

 

7) Evitez de prendre vos photos avec des smartphones anciens… le résultat sera toujours loupé !

sans commentaire

f iphone20

 

8) Enfin, en post-production, n’abusez pas des filtres et autres retouches d’image

Les filtres c’est super sympa, la retouche d’image également mais trop c’est trop !

f filtre02

 

Voilà 8 points que l’on peut facilement prendre en compte pour photographier ses plus beaux couteaux…

J’espère que cela vous a intéressé.

 

NB : toutes les photos sélectionnées ont été publiées (et oui c’est vrai, même pas honte) sur TUMBLR

«

»

 
  • Titi

    Top comme article ! C’est une très bonne idée que de donner ces quelques conseils à des personnes comme moi qui cherche à améliorer leurs photos. Merci!

    • Merci Titi,
      Mais t’es dernieres photos sont très bien donc pas besoin de changer de technique

  • eddie

    Tu devrais refaire ta mise au point: je n’ai pas réussi à compter tous les billets(hi,hi,hi…).

  • Wolff

    Je fais exactement ça…..’mais je n’ai pas le même résultat.

    • Fr@nk

      Pareil !

      • Wolff

        Comme je répond à Dom, je me débrouillais mieux avec l’argentique.

        • Impossible WOLFF. Avec le numérique tu peux directement voir le resultat. Si cela ne te convient pas, déplace toi, tourne autour de l’objet et réessaye.

    • ui mais toi tu es un génie!!!!!!!!!!!

      • Wolff

        De toute manière je ne suis jamais satisfait de ce que je fais.

        • Ha et je constate cela en musique: quand tu arrives à cette conclusion Wolff,,,,,c’est LE signe d’une évolution!!!!!!!!!!!!! toujours!!!!!!!!!!!!!!

          • Wolff

            Quand je récupère mon P.C. J’envoie les photos d’un kiri que j’ai fais pour ma fille Et je suis PRESQUE satisfais de la lame.

          • Ha on m’en a ramené un Beau avec manche en galuchat et paracorde noire et lame damassée svp!!!!!!!!!!!!!! Cuilà aussi je devrais refaire des photos…on voit kedalle ici

          • Oui pour de nouvelles photos… Et suis les conseil de ce post.

          • Voilà, j’ai refait les photos de mon MONGIN et de mon KIRIDASHI, on peut les voir ici page11:
            http://couteaux.clicforum.com/t109-Vue-generale-de-ma-collection.htm?start=150

          • Ah ben tres bien ca.
            Je pense que si je me mettais à faire des couteaux je ne serais JAMAIS SATISFAIT du resultat car je suis tres perfectionniste donc j’ai la solution, je ne fais pas de couteaux!!!

          • Oui.

        • Ah tien tien c’est intéressant ca. Éternel insatisfait dis tu ??
          Moi je suis assez critique vis à vis de mon travail mais je pense egalement pouvoir mee satisfaire de mes prestations assez souvent.

    • Recommence !

  • 9) et ne faites pas comme Bernie avec son format 640×480!!!!!!!!!!!
    lol lol lol

    • Exactement!
      Cest bien l’autodérision. BRAVO

      • nooooon je répète la phrase d’un certain Coutographe hihihihi

  • Fr@nk

    C’est un article très intéressant et justement illustré !! Je suis fan ! Malheureusement je connais la theorie, mais peine toujours a la mettre en pratique pour un resultat Coutographique !

    • Ensuite il y a la pratique. En 2014 j’ai fait plus de 10 000 photos, ça me parait énorme !

      • Fr@nk

        En 2014, j’ai fais 17000 photos … et 10% sont dediés aux couteaux (soit 1700 environ quand meme !)

        • Ben dis donc, moi qui pensait que 10 000 c’était enorme ! Tu en a réalisé 2 fois plus !

          Et pour les couteaux 1700 alors que le Coutographe nen a meme pas partagé un centaine ! Bravo

  • Dom

    Moi qui ai enseigné la photo en club à l’époque argentique, je suis globalement d’accord, et notamment pour la mise au point à maîtriser (ce qui ne veux pas dire que tout doit être toujours net, et notre coutographe sait en jouer ! )
    Mais c’est comme la fameuse règle des tiers dont les revues photo abusent : cherchez les, ces fameuses lignes de force, chez Douaneau, Magritt…
    Et pour le flash par exemple, je vous suggère un truc tout simple quand il n’y a pas assez de lumière et qu’on est bien obligés de l’utiliser sauf ouvrir à réduire la profondeur de champ exagérément : quelques feuilles d’essuie tout devant le flash pour diffuser (en évitant le reflet direct de la lame évidemment). Ca améliore l’image à tous les coups !
    (les accessoires diffuseurs des réflexes, ça marche aussi évidemment ! )

    • Wolff

      Merci pour ces judicieux conseils, c’est vrai que je maîtrisais mieux et je m’amusais plus avec mon P 30.

    • C’est vrai que des fois on est bien abusés, je retiendrai 2 exemples flagrants:
      1) la fameuse Dame de Brassempuy, qu’on nous présent en format A4…..avant d’apprendre ou de voir en vrai que cette statuette…..n’a en réalité que 10cm!!!!!!!!!!!!!
      2) les tableaux de VAN GOGH qui sont en réalité bien bien plus sombres que les magnifiques photos lumineuses qui en sont faites et je ne parle pas de la fameuse chambre du Peintre à Arles, un petit tableau qu’on ne saurait reconnaître de près car c’est un incroyable salmigondi totalement méconnaissable et dont on ne voit un sens que de loin!!!!!!!!!!!!
      https://www.youtube.com/watch?v=0JswQnKVXKU
      https://www.youtube.com/watch?v=hynjseKSK6k

      • Tres bonne illustration de la photographie trompeuse… Cest ce que les sites marchands font à longueur de journée… Et moi aussi en essayant de rendre les couteaux entre plus beaux qu’ils ne sont par mes modestes photos.

    • Miko

      Super l’astuce de l’essuie-tout: je vais essayer.

      • Moi aussi! J’ai egalement note ce petit truc.

        • Dom

          Juste un détail que je n’ai pas précisé : ne pas coller le mouchoir en papier au flash : plus il y a de distance, meilleure est la diffusion

    • Merci pour le tuyau, je ne connaissais pas du tout ces diffuseurs artisanaux. Bonne idee.

      En revanche pas daccord avec toi sur  » tout doit être net »c pour toi qui réalise un livre je comprends cette contrainte en revanche moi j’aime bien de temps en temps jouer avec la profondeur de champ et proposer un fond flou.

      • Dom

        Tu as du lire un peu vite : je disais plus haut dans mon commentaire que tu sais bien jouer des flous, précisément :
         » (ce qui ne veux pas dire que tout doit être toujours net, et notre coutographe sait en jouer ! ) »

  • Miko

    Jackie le disait déjà il y a 30 ans…

    https://www.youtube.com/watch?v=wQTmLBuGR8k

    • Wolff

      Les années 80 une pépinière de talent…éphémères.

      • après les années magiques 60 et 70, excuse-moi si j’ai subi les années 80 comme un cimetière musical, car moi…..la disco…..pwaaaaaaa ;(

    • Je me souviens…

  • ricopiopio

    super, j’aime beaucoup ta mise au point, ça va aider beaucoup de monde, pour faire des photos intéressante et réussi!!
    encore bravo Maxime!!!!

    • J’espère que nous en prendrons tous de la graine et que la qualité s’améliorera encore pour le plus grand bonheur des lecteurs de ce micro blog

z35W7z4v9z8w
Aller à la barre d’outils