By 9 septembre 2016 10 Comments

petit Vangogh

Vous vous souvenez peut_être du premier il y a plus d’un an maintenant.

Rappel : J’ai toujours trouvé très disgracieux l’espèce de clou vissé affublant la lame des linerlocks. Le gros trou en haut des lames ayant pour but de faciliter l’ouverture n’est pas plus esthétique à mon goût. Depuis très longtemps j’avais penser forger cette espèce d’oreille comme on forge une mouche. Je trouve cela plus esthétique car elle fait partie intégrante de la lame. Qu’en pensez-vous? Je n’en encore jamais vu d’autre. Dites le moi si vous en connaissez.

-> NDLR : c’est une méthode assez ancienne que cette « oreille de forgeron » (on retrouve des fois cette méthode sous ce nom, mais je ne connais pas le véritable terme technique). Je ne saurais plus dire où je l’ai vu, mais j’en ai déjà discuté avec d’autres couteliers me disant que c’est une véritable prouesse technique (tant c’est casse c…… à faire), et encore plus quand on arrive à bien la placer !!! donc chapeau bas Claude pour cette prouesse, moi j’adore !

J’allais oublier:lame en damas carbone. Plaquettes en loupe de pistachier.(magnifique comme beaucoup de bois de chez Lumin’essence).

D’autres petits frères sont en gestation (préparation du salon de Neufchâtel oblige)

Bonne journée coutelière.

Claude DEMARQUAY

p1160400

p1160401

p1160402

p1160403

p1160404

p1160405

Achel
Historien de l’Art, Archéologue, Webdesigner, Photographe amateur, Forgeron (plus que) débutant et Rédacteur principal de Pleasureblog et de Plaisir Couteaux. Je suis passionné par le Design, la Décoration, l’Artisanat et les objets High-Tech.

«

»

 
  • Super Beau mais…..pourquoi une demi mouche pour ouvrir la lame ce qui en fait un couteau pour droitiers exclusivement ;(

    • Miko

      Mais, à partir d’un moment, Van Gogh n’eût plus qu’une seule oreille… 😉

    • demarquay

      Bonjour à tous
      Pas de problème pour un gaucher,il me suffit de forger l’oreille à droite.
      Je n’ai pas envie de forger une double oreille car cela alourdirait beaucoup la ligne. Oui, la forge est comme pour une mouche mais il ne faut pas taper comme une brute!

  • Dom

    Élégante alternative à l’ergot et çà l’onglet effectivement. Le summum serait de placer une oreille de chaque côté, par symétrie. Je verrais bien aussi une forme de manche qui permettrait de se passer du décrochement arrondi, comme pour un creux d’index.
    Bois et lame superfétatoires ! Bravo !
    Est ce si différent de la réalisation d’une mouche forgée ?

    • demarquay

      On peut toujours se passer du décrochement en faisant légèrement dépasser la platine ressort.

      • Thau

        Moi je le trouve parfait. Il me va comme ça. Rien à changer. C’est vrai qu’à côté, les plots de pouce, qui
        sont d’ailleurs quasiment les mêmes d’un couteau à l’autre, c’est pas
        très joli. Quant à faire dépasser la platine bloquante du manche pour éviter l’échancrure, je trouverais ça un peu insécurisant ou peu pratique.

  • Wolff

    L’ harmonie est parfaite, c’est vraiment une belle pièce comme j’aime.

  • laurent

    Splendide !!! Le bois et la lame sont parfait ,vraiment classe cet ergot forgé

  • Fr@nk

    Du tres beau Claude comme d’hab ! L’oreille est interessante en effet !

z35W7z4v9z8w
Aller à la barre d’outils