By 10 mai 2016 10 Comments

Pallares à Solsona

Le mois dernier, Gambasman nous a présenté – avec quel talent – des Pallarès.

Ils avaient attisé ma curiosité… donc vous devinez la suite…

Mais j’ai du les attendre, ces lames vendues par Couteaux-Pyrénées, dont 2 de Pallares que je vais vous présenter d’abord.

Un (presque) classique d’abord, le Gabatxas qui n’est rien d’autre qu’un grand (~23 cm) capucin, LE 2 clous par excellence, dit « à la capucine » sans qu’on se demande pourquoi !

Plus catalan, le Ripoles à lame yatagan est un talon carré. Les 2 présentent des manches en simple résine, un peu translucide, à laquelle une petite finition ne nuirait pas… Comme fond et support, j’ai utilisé un petit Derringer que je m’emploie à remettre en état…

Mais avant de m’adresser à Couteaux-Pyrénées, j’avais commandé un Ganivet catalan, de meilleure facture, à Botanique Editions. Egalement de Pallares mais avec un manche en micarta, façon jambette avec lame feuille de sauge comme son cousin Gabatxas.

16-04 Pallares a capucin

16-04 Pallares b capucin

16-04 Pallares c capucin

16-04 Pallares d Ripoles

16-04 Pallares e Ripoles

16-04 Pallares f Ripoles

16-04 Pallares g Ganivet

Dom
Marin de cœur, électronicien de formation, je suis retraité après 35 ans passés dans l’imagerie médicale. Passe temps principaux : mes 3 petits enfants et les couteaux pliants. Je suis un piètre jardinier, plus à l’aise avec la technique.

«

»

 
  • Gambasman

    Merci pour le compliment ! Cet espèce de nylon jaune est effectivement brut de décoffrage, c’est le moins qu’on puisse dire… Mais à titre personnel, je suis tellement fan des lames feuilles de sauges (sans parler des capucins) que ce genre d’indélicatesse passe inaperçue (on s’y fait quoi).

    L’autre « particularité » (pour pas dire « vilain défaut ») des Pallares est cette trame caractéristique sur les lames, un genre de rayures transversales qui provient probablement de l’usinage de leurs aciers.

  • Miko

    Le premier pour moi: je le trouve plus harmonieux.
    Peut-on choisir la matière du manche, ou bien n’y a-t-il que ce nylon jaune ?

    • Dom

      Le second est effectivement un peu plus hispanique. Fais une petite visite sur le site de Couteaux-Pyrénées, ça vaut la peine … sans avoir à se ruiner !

  • J’ai les mêmes et que les manches soient en résine ou en plastique, je n’en ai cure, ils sont beaux avec leurs grandes lames capucines très tranchantes et leur prix dépassent rarement les 10€ l’unité!!!!!!!!!!! http://urlz.fr/3wFX

  • Thau

    Finalement on aime quelquefois dans les couteaux même industriels la simplicité et le bon marché où seul reste l’essentiel.

  • Wolff

    J’adore ces Pallares, d’ailleurs j’en ai un que je me sers tous les jours ne serait-ce que pour éplucher le gingembre.

  • eddie

    Pour en avoir moi-même plusieurs, je ne peux que confirmer les propos de tous: j’en ai plusieurs moi-même, et j’en suis très content…

  • Fr@nk

    Vous m avez convaincu tous les deux ! Des que je croise leurs routes … j en prendrai aussi 1 ou 2 !

  • ARTO6644

    C’est nos vieux couteaux de france⚜

    • Thau

      Nos ganivets…?

z35W7z4v9z8w
Aller à la barre d’outils