By 17 octobre 2016 14 Comments

Mon premier montage d’un couteau de jardin

J’ai appris deux choses essentielles en assemblant mon premier couteau de jardin :

  • Les rivets chauds brulent le bois,
  • Quand on le ponce, le coté gauche ne veut jamais ressembler au coté droit (et inversement, réciproquement et vise versa).

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Kustom
Modeste collectionneur de couteau. Passionné de motos anciennes et de leurs rénovations/modifications, J’ai appris peu à peu les techniques liées au travail du métal, du bois et récemment du cuir. Grâce à vos conseils, j’envisage de tenter prochainement la fabrication de quelques lames

«

»

 
  • Super!!!!!!! il ressemble à nos anciens couteaux SCOUTS!!!!!!!!!!!!!!!!
    La lame ici est très PUUKO!!!!!!!!!!!!!!!
    Bravo, très Beau Travail!!!!!!!!!

  • Fr@nk

    Peut on rajouter que le mieux est l’ennemi du bien dans les enseignements ?

    En tous cas .. c’est quand meme une belle reussite ! Mais dis nous .. qu’as tu fais sur celui ci ? Ca m’interesse !

    • Kustom

      https://uploads.disquscdn.com/images/e052892cba8879ae6982df70634119dbb02cd6a5657981a6071fec360ea193bf.jpg Les deux plaques d’alu de chaque coté de la plaque de Micarta proviennent d’une plaque porte noms que l’on trouve à l’entrée des bureaux et que j’avais récupéré « au cas où… ». C’est ce qui se rapprochait le plus de l’épaisseur de mon Micarta.

      Je me suis un peu embêté pour trouer le bloc de bouleau à la forme de la soie. Les forets de 4mm à bois ne sont pas trop rigide, alors j’ai fait les pré-trous avec ces forets et j’ai terminé la mise en forme de cette trouée avec mes forets pour Inox qui sont beaucoup moins flexibles (Pas très académique tout ça!!!!! mais bon).
      Autre erreur : j’ai percé le trou pour le rivet dans la soie une fois que la lame était trempée: promis j’le f’rai plus. Il a fallu que je change l’angle d’affutage de mes forets pour que ça rentre. On ne se fait avoir qu’une fois, je pense.
      Je te passe l’épisode du meulage du dit rivet, qui en chauffant à noirci le bois. Faut dire que j’y allais de bon cœur.
      Enfin voilà, quelques cafés plus tard et trois applications d’huile (la même qui m’a servie à la finition de mon établi), c’était fini.
      Je voudrais enfin remercier mes trois collaborateurs (voir photo ci-dessous) qui m’ont été d’une grande aide pour l’ensemble de mes travaux.

      • Thau

        Acier ? Trempé où ?
        Débuts très prometteurs…

        • Kustom

          Thomas m’a prêté la brique réfractaire de ses débuts, et mes deux chalumeaux butagaz ont amené le XC75 à la température de démagnétisation, plus 10 secondes. Après la trempe, j’ai profité de la fin de cuisson d’une tarte aux pommes dans le four familial pour y glisser ma lame (toujours placée sur la tranche) à 200 degrés pendant 1h05.
          J’envisage de fabriquer des bras de rétroviseurs pour ma vieille Guzzi et je pense que je vais reprendre cette méthode

  • Wolff

    BRAVO ! BRAVO ! et BRAVO !
    Voilà ce que je fais pour le manche :
    Je fais le dos puis le dessous ensuite les côtés.J ‘arrondis à la ponceuse à bande et je termine avec une bande abrasive qui travaille en même temps des deux côtés.

    • Thau

      L’intérêt des ponceuses stationnaires où la bande ne s’appuie pas partout sur un support et comporte de longues parties libres est que tu peux faire du ponçage « souple » et travailler les arrondis convexes et même concaves. Une bande étroite facilite une telle manoeuvre. Mais on entre dans une gamme de prix nettement plus élevés.

      • Wolff

        Exact sur la mienne j’ai enlevé une plaque qui m’autorise des fantaisies.

  • Michel du 42

    Un bien couteau de jardin………..un sacré travail……..beau résultat……..

  • Thau

    Le côté droit ne veut pas ressembler au gauche ? Positivons : comme ça tu as l’impression d’avoir deux couteaux selon comment tu le regardes… ;o)))
    Beau couteau… Et bien dimensionné pour partir braver l’aventure dans ton jardin…

  • laurent

    Très sympa ce couteau ,c’est vrai que faire un manche bien symétrique c’est pas facile ,il te reste plus qu’à fabriquer l’ étui ,demande à tes trois ouvrier de s’y coller :-):-):-):-):-)

    • Kustom

      Oui et ça tombe bien, la petite beauceronne de mon fils a commencé à ramollir le cuir de mes gants de manutention ;-)))))))

  • Michel du 42

    Un couteau …industriel est parfait…..mais un couteau d’artisan….laisse apparaître la main de l’artisan !!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Kustom

    Merci pour vos encouragements

z35W7z4v9z8w
Aller à la barre d’outils