By 6 avril 2015 38 Comments

Miko : une petite histoire… un peu triste !

Je comprends parfaitement ton coup de coeur pour ce couteau ! il est très réussi et en particulier sa lame.

Cette mésaventure est malheureusement de plus en plus fréquente. C’est triste !

le coutographe

 

***

 

Aujourd’hui un petit article différent des autres…
Maintenant que la déception est derrière moi, je peux en parler plus librement.
Je m’explique: en octobre 2014, j’ai repéré un pliant tout à fait à mon goût sur « Le Bon Coin ». Ni une, ni deux, je contacte le propriétaire. Nous concluons une affaire qui est intéressante pour les deux.
Mais voilà, le colis est volé avant de me parvenir… ou plutôt égaré / disparu comme dirait la Poste. Un mois et demi plus tard, force est de constater que je ne le verrai jamais.
Je ne vous raconte pas le crève-coeur!
Bon, comme le colis était assuré, le propriétaire m’a rendu mon chèque et lui, il a été remboursé (et même largement).
Mais ce n’ai pas qu’une simple question d’argent.
Au final, je vous le présente quand même avec les photos prises par l’artisan. Nous n’en parlons pas (ou peu) donc ça nous fera l’effet d’une nouveauté. Il s’agit d’un cran forcé de 202 mm de long dénommé « Sauvage » en RWL34 et bois de serpent.
Son travail est très intéressant. Il s’agit de Frédéric Augé: http://www.couteaux.frederic-auge.com/?locale=fr_FR . Allez-y voir, je suis sûr que cela en intéressera plus d’un.
Voilà, qu’en pensez-vous?
Ciao,
MIKO
MIKO (1)
MIKO (2)
MIKO (3)

«

»

 
  • Ca arrive de plus en plus souvent ! c’est désespérant

    • Miko

      Tant que ça ne nous est pas arrivé, on a du mal à se rendre compte de l’effet que ça fait. Maintenant je peux le dire: ça fait mal. Comme tu le dis si bien, c’est désespérant.
      C’est pas comme un objet industriel qui peut facilement se remplacer à l’identique. Là, il s’agit d’une pièce unique qu’on ne reverra certainement plus…
      Où si vous la revoyez, prevenez moi !!!

      • Je vois pas mal de couteliers sur facebook faire face à ce genre de problème en postant des photos du couteaux « perdu » et en demandant de prévenir si ils le voient sur un site ou l’autre (ebay, leboncoin, kapaza, naturabuy, etc).

        • c’est vraiment désolant. Je sais qu’il y a également de nombreux vols lors des salons.
          Nul !

      • ça fait mal d’autant que l’on se réjouit pour enfin toucher le couteau que l’on a attendu en général assez longtemps. De plus, comme tu le dis, ces pièces sont uniques donc irremplaçables… et ce qui me désole le plus c’est que le gars qui a ce couteau n’est même pas en mesure d’apprécier le travail !

        Je te promets de reconnaitre sans problème ce couteau et de te prévenir si d’aventure il passe à proximité.

    • en effet, Fred M a vécu ce désagrément lors d’un concours de Noel avec le coutographe… il a envoyé son couteau au gagnant et le couteau n’est jamais venu !

  • C’est un très beau couteau et hélas une triste histoire.

    • Miko

      As-tu remarqué comme Frédéric Augé a pris soin de faire tomber la lame en position fermée exactement au même niveau que les pointes qui terminent le manche? Ce souci du détail m’enchante toujours!

      • Oui j’ai vu, et je trouve aussi qu’un beau couteau c’est une somme de détails de ce genre!

      • Nasgul

        J’adore également! 😉

        • je ne connaissais pas ce coutelier et je suis ravi de le connaitre maintenant, dommage que ce soit dans de si tristes circonstances.

      • tout est très très précis cela se voit !!! le détail du trou pour la lanière est également excellent, le bois a été ajouré à cet endroit.
        C’est magnifique… et cette lame, quelle beauté, quelle ligne.

    • couteau magnifique.

  • Nasgul

    Dommage vu le couteau!
    Eu le cas une fois, pour des industriels, heureusement…
    Merci pour la découverte du sauvage! Mon favoris parmi ses créations.

    • ben tu vois, je ne connaissais pas ce couteau et je suis tombé en pamoison devant lui… je suis un païen qui se prosterne devant des icones !

  • eddie

    Frédéric Augé continue à faire ce modèle qui est, selon moi, non seulement très beau, mais aussi très réussi,( et super, pour l’avoir tenu en mains chez Dominique Urchoéguia- coutellerie » La Civette- à Saint Jean de Luz); par ailleurs, j’ai fait sa connaissance à Coutellia l’an dernier: non seulement c’est un coutelier plein de talent( et « accessoirement », ancien élève de H.Viallon!), mais d’un contact très agréable, et avec qui on peut discuter!
    Mon seul regret? C’est de ne pas avoir une tirelire plus grande!!!!!…Mais je ne désespère pas d’avoir un jour un »Frédéric Augé » dans ma collection.
    Après tout ce laïus, tu comprendras que je compatis à ton malheur Miko!!!

    • Miko

      Si tu l’as tenu entre tes mains, tu as un avantage sur moi!
      Moi je l’ai seulement possédé virtuellement quelques jours…

      • si F. AUGE nous lit il te proposera peut-être de t’en faire un identique à bon prix… les beaux gestes ça existe parfois en coutellerie.

    • merci pour lui

  • ricopiopio

    ben la poste, c la poste, il y as toujours des pertes, mais je touche du bois, pas de perte a mon actif!
    c des chose qui arrive, c normal.

    • en effet, les pertes sont minimes mais là c’est perdre une oeuvre d’art, une pièce unique ce qui est irréparable.

  • jean

    Très beau couteau, je comprends le désappointement de Miko, ce sont des pièces uniques .

  • Thau

    Suis allé sur son site : de très belles choses bien dessinées et bien finies. Un découverte…

    • Miko

      C’est sûr il a un sacré coup de crayon!

      Rien à voir avec ce qui précède: as-tu le némo de d’Albrac?

      • je parie que oui ! sympa cette forme de poisson

      • Thau

        Je comprends mal que Tarbouriech ( http://www.lestbarth.com/fr/ ) qui est associé à ce couteau n’ait pas mieux inspiré l’ergonomie. Je ne l’ai pas parce qu’il est cher et que je n’en aime pas la forme.

    • une découverte pour moi égalemet

  • On vole TOUT aujourd’hui, à la POSTE où l’on engage n’importe qui avec casier judiciaire chargé depuis que plus aucune obligation de remettre le moindre certificat de bonne vie et moeurs!!!!!!!!!!!!!!!!!! Des milliers de colis détournés (sois-disant perdus) chaque année à la
    Poste…

    • Miko

      Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme… et tout se vole!

  • Fr@nk

    Effectivement une bien jolie piece !
    Comme tu le dis .. ce n’est pas une question d’argent .. mais ce n’est pas une raison !

  • Dom

    Une telle petite merveille n’est sûrement pas perdu pour tout le monde !

    • bah si, je pense que le voleur ne se rend pas compte qu’il a entre les mains une pièce unique !

  • quand je vois ce couteau cela me met en transe !! c’est graaaave.

  • Wolff

    Ce couteau est magnifique avec plein de petits détails.
    Fred M, toi, moi, pour Pavélho j’avais commandé un damas Vinland chez Eurotechni,
    L’emballage est arrivé vide.
    Il faut dire que le préparateur c’est servi de la facture pour l’adresse et de ce fait le prix (118€) bien en évidence, à attiré les convoitises.
    Je me met à ta place, encore que moi ce n’était qu’un bout d’acier à travailler.
    Pourquoi ne lui as-tu pas de refaire approximativement le même ?

    • Miko

      Je n’ai jamais eu de contact direct avec Frédéric Augé. Ce couteau je l’ai acheté à un particulier digne de confiance sur le bon coin. C’était une seconde main, mais dans un état neuf et à un prix extrêmement correct. Demander à l’artisan de me le refaire n’aurait pas du tout le même coût… et, à dire vrai, ce serait trop cher pour moi.

      • Wolff

        Je comprend tout, je pensais que c’était le coutelier lui-même qui avait mît ce couteau en vente.

  • André Delard

    En effet, une affaire bien rageante. Mais le couteau est vraiment magnifique. Je vais tout de suite aller voir son site.

z35W7z4v9z8w
Aller à la barre d’outils