By 10 octobre 2016 34 Comments

La Marque au Gamma

Encore un couteau à friction me direz-vous. D’aucuns diront qu’ils ont le vent en poupe et qu’ils sont décidément à la mode en ce moment (même si c’est une mode qui dure quand même depuis quelques siècles/millénaires…). Certes, les couteaux à crans sont éminemment plus solides, fonctionnels, pratiques, mais pour faire refroidir le ressort de mon Calmels ou pour reposer la platine bloquante de mon capucin Arto, il me fallait bien ça !

Il s’agit donc d’un couteau à lentille de la Marque au Gamma. Lame de 10 cm pour une longueur totale de 21 cm, c’est un couteau très brut de pomme. Je ne connaissais pas ce que faisait Geoffroy Gauthier, je découvre avec un certain ravissement.

La lame en acier carbone sent bon le travail de forge, son profil particulier donnant à l’ensemble une touche résolument hispanique (me rappelant certains najavas). Le manche est un assemblage rustique et informel de deux morceaux de corne. Il s’en dégage un je ne sais quoi de médiéval.

Derrière cet apparent minimalisme, je le trouve tout de même très réussi !

img_7042

img_6992

img_7053copie

img_7002

img_7066

img_7015

img_7089copie

img_7013

img_7080

img_7021

img_7083

img_7091copie

Gambasman
Photographe amateur. Audois et à l’œil. Bien qu’ayant toujours eu un couteau dans la poche ou à portée de main, je ne m’y intéresse vraiment que depuis peu et les collectionne quand mon petit budget le permet…

«

»

 
  • Fr@nk

    Mais .. on dirait que les plaquettes sont ouvertes sur le dessus ? Ne serait ce pas fait dans un seul et même morceau de corne ?
    Il a une bonne tete malgré ce nez, … c’est un pic… c’est un cap ! Que dis-je, c’est un cap ? … c’est une péninsule !

    Vraiment chouette ! ET que dire des photos sinon Walalala !!

    • Wolff

      Un gros blair quoi !

      • Fr@nk

        oué c’est ca !

    • Gambasman

      Les deux plaquettes sont juste jointes au moyen des deux rivets, il n’y a rien d’autre dans le manche (pas de ferraille). C’est un peu asymétrique et biscornu mais j’aime bien.

      Je ne sais pas comment la corne a été traitée, sans doute chauffée et aplatie ?
      (certains couteliers font cuire leurs cornes à la friteuse pour pouvoir les ramollir et les presser dans un étau)

      • eddie

        La « friteuse », c’est le principe même de la « corne cachée »( on appelait jadis ceux qui « travaillaient la corne des »cacheurs »), à distinguer de la « partie noble », la pointe de corne…

      • Fr@nk

        Hyper leger donc !

  • SUPERBE couteau à l’ancienne et à lentille!!!!!!!!!!!
    (et cette fois on voit bien que c’est une lentille)

    • Gambasman

      Ah oui, là pas de doute !

  • Michel du 42

    Moi……j’aime bien…..très sympas ……beau montage……..

    • Gambasman

      Et ça à l’air si facile à faire !
      (alors qu’en fait certainement pas…)

      • Michel du 42

        J’aime bien……ces couteaux qui inspire la qualité !!!!!!!!!!!!

  • Miko

    Aux échecs, soyez une menace à chaque fois que vous vous asseyez pour jouer.

    Avec un si joli couteau, la menace prend tout son sens…

    • Wolff

      comme au poker.

    • Gambasman

      Je n’ai jamais été féru d’échecs. Par contre, j’avais un jeu de cartes sympa qui s’appelait « Tempête sur l’échiquier », un truc bien fun pour pimenter les longues parties d’échec lénifiantes. T’avais des cartes comme le « laser » qui permettait d’éliminer une pièce à distance, ou bien le « kamikaze » pour sacrifier un pion en faisant sauter les pièces adjacentes, mais aussi des cartes pouvant annuler des coups, récupérer des pièces ou même inverser l’échiquier pour finir la partie avec les pions de l’adversaire…

      • Thau

        Un peu la pétanque en somme… ;o)))

        • Gambasman

          Voilà, presque. C’est pour jouer aux échecs en s’enfilant des mauresques.

          Tiens bin ça me fait penser que je ferais bien une partie de pétanque contre le super-ordinateur Deep Blue. Juste pour voir…

  • Thau

    Si on va sur la page du catalogue de Berthier à « La marque de Gamma », ils sont tous indisponibles, il y a eu une razzia depuis que nous en parlons. J’avais pris la précaution de réagir à temps…Article en vue.
    Celui-ci est très chouette…Déjà indisponible bien sûr lorsque j’ai commandé le mien,sans ça je l’aurais pris… ;o)))

    • Wolff

      Je vais attendre la nouvelle cuvée

    • Wolff

      How much ? comme tu dirais.
      c’est fou comme ce blog peut faire vendre des couteau.

      • Gambasman

        Ce n’est rien d’autre que du bouche à oreille finalement.
        Et puis comment parler d’un couteau qu’on aime sans en faire la pub ?

        • Wolff

          EXACT !
          Quand je faisais des raliies je citais mes sponsors dans les radios et dans les quotidiens…sauf la Montagne, ce n’était pas de la publicité c’était de l’information, et là c’est pareil.

    • Fr@nk

      On devrait pas en parler ici tu crois ?

      • Gambasman

        De tout façon, quand un couteau est bon, il se vend comme des petits pains quand même ! (ça s’appelle être victime de son succès)

      • Thau

        Quand un collègue a un bon plan, il le fait savoir et en fait profiter les autres. Du moment qu’il ne touche pas de pognon ou avantage pour véhiculer cette info et influencer, pas de pb.
        Les reportages sur les salons ou sur tout couteau acheté perso sont sincères.

        Quand il y a insistance suspecte sur un objet, ça se sent…

    • Gambasman

      Ah bin premier arrivé, premier servi !

  • Dom

    J’ai un petit faible pour les lames catalanes… mon sang espagnol, sans doute…
    Belle lame, belle corne : sans faute !

    • Gambasman

      Si señior !

      • Dom

        Ou tu mets un tilde (ñ) ou tu mets un « i », mais pas les deux, amigo mio !

        • Gambasman

          Oh putain oui !
          C’est très révélateur de mon niveau d’espagnol…

    • Michel du 42

      Bien venu au club pour le sang espagnol…………..mon père de Barcelone……..

      • Dom

        Moi, c’est avec une génération de plus : ma grand mère était des Asturies.
        Ma mère avait beau s’appeler Dolorès, elle ne parlais pas un traître mot d’Espagnol…

        • Michel du 42

          Mon père……parlai très bien la langue de son pays…….je suis fière qu’une de mes fille…..le parle, l’écrit également……c’est comme si mon père était encore la………..

  • eddie

    Ben, je ne sais pas ce que j’ai fait de mon commentaire de ce matin!…Je disais que Geoffroy Gauthier( dont j’avais fait la connaissance il y a déjà quelques années) a commencé, comme beaucoup d’autres, par faire des fixes( fort beaux, au demeurant), et, à mon( notre) plus grand plaisir, il fait maintenant des pliants que je trouve particulièrement réussis…
    Gambasman, tes photos mettent celui-ci particulièrement bien en valeur, merci.

    • Gambasman

      Pas de quoi !

z35W7z4v9z8w
Aller à la barre d’outils