By 24 mars 2016 13 Comments

LES COUTEAUX DE GR: GR 56

Celui-ci est une commande de Claire, la petite fille de Lucile. Contraintes: manche en tôle pliée, bois des Antilles, d’où nous rentrions, et lentille en feuille.

Résultat: plat en alu plié; amarante trouvée chez un menuisier de là-bas (j’aurais d en prendre plus!) et lentille pour la première fois retournée.

Elle le perdra au Cambodge…

P1050931

P1050933

P1050934

GR83
Retraité de la construction navale artisanale. Animateur de randonnée et coutelier au fond du jardin, parmi les cistes et les oliviers. Curieux, exigeant et perfectionniste. Petit et râleur…. Et c’est pour ça qu’on l’aime.

«

»

 
  • Miko

    Effectivement, ce bois vaut vraiment le détour.

  • Wolff

    Le bois, le couteau, les photos…tout est réussi.

  • Gambasman

    C’est bien d’avoir pensé à faire des photos, comme ça tu peux lancer un avis de recherche !

  • Dom

    Une forme originale qui me plait beaucoup !
    Avec la feuille sur le côté et la même architecture, il serait parfait !

  • Thau

    Ce genre de structure légère me plaît. Je vais me répéter : j’aime les 2CV, les Encan Farol et les moteurs Seagull.
    Je suis pas trop colle en revanche. Je préfère les montages « à sec ». Serait-il possible de faire un vissage par l’intérieur des plaquettes avant pliage ? Ou bien est-ce le cas ?

    • GR

      Non, ici elles sont collées. Impossible de visser par l’intérieur, car le pliage à la main est aléatoire… Ce serait véritablement un miracle de tomber parfaitement en face! Comme vous le verrez plus tard, les plaquettes sont démontables désormais. Et la feuille, je crois, part sur le côté… A suivre donc. Un modèle que j’aime bien: simplicité, légèreté, et tout de même un tranchant de 85mm, si ma mémoire est bonne.

      • Thau

        Qu’est-ce qui t’empêche de visser les plaquettes, au travers de la platine alu découpée ad hoc, avec des vis à tête fraisée et de plier ensuite ?. Il te faut simplement découper ta forme en alu selon un gabarit avant pliage et non pas profiler les platines en meulant après pliage.

        • GR

          J’ai bien compris, mais c’est impossible, d’autant moins sur un pli oblique, de tomber parfaitement face à face au pliage à l’étau. Raison pour laquelle je ne perce que d’un coté le trou de l’axe. Après pliage, et alignement des deux platines, je reprends la forme et je perce en dernier. N’oublie pas qu’il faut soigner le passage de la lame entre les deux platines: un perçage pas tout à fait perpendiculaire, et c’est fichu!

          • Thau

            Je ne suis pas sûr que ce problème de pliage ne puisse pas être solutionné avec un dispositif adapté. A suivre…

  • eddie

    Belle pièce; je suis sûr qu’il a dû faire un Cambodgien heureux!…

  • Michel du 42

    le layole de mes 50 ans…….manche réalisé avec 3 matières…..ébène…..amarante…..ivoire….
    Ce GR 56……est de toute beauté…..l’aspect mat du manche de la lame et la couleur de l’amarante…beau cachet…….bravo…….

  • Fr@nk

    Pas trop fan de la forme (hormis pour la lame) ni du manche en tole pliée (question de gout) !
    En revanche … j’ai les feuilles lentilles .. c’est hyper bien reussi !

  • ARTO6644

    Je mesure le travail. Pour moi c’est louable et impressionnant.

z35W7z4v9z8w
Aller à la barre d’outils