By 28 février 2016 4 Comments

Le Corrèze

Jamais 2 sans 3… mais celui-là ne doit rien au catalogue de Chambriard.

Je connaissais le coutelier « Couteau de Corrèze » après duquel j’avais fait l’acquisition du fameux « Cap Horn »… mais je ne l’ai pas vu récemment… sauf qu’en cherchant bien, on le retrouve proposé par L’Atelier des Couteaux comme leur création….

On y trouve aussi le Breizh Kontell, dans cette version particulière que j’ai achetée, elle, à la Coutellerie Aveyronnaise…

Blanc bonnet et bonnet blanc ?

Mais comment errer sur un tel site sans butiner ? Impossible !

Alors j’ai fait l’acquisition du Corrèze, dont la robuste mitre fait penser à celle du Breizh Kontell. Un cran forcé de bonne facture, créé en 1995, à la redoutable émouture creuse heureusement protégée par le mentonnet « qui va bien ».

La mouche est bien entendu en forme de feuille de châtaignier, symbole du Limousin.

Celui là ne va pas rejoindre ipso facto le tiroir d’archivage, j’ai l’intention de m’en servir au moins quelque temps. En ce moment j’ouvre avec les noix sans avoir à les exploser comme avec un casse-noix, et je les referme (vides ! ) à la cyano-acrylate histoire d’en faire un décor…

Dom

16-02 Le Corrèze a

16-02 Le Corrèze b

16-02 Le Corrèze c

16-02 Le Corrèze d

Dom
Marin de cœur, électronicien de formation, je suis retraité après 35 ans passés dans l’imagerie médicale. Passe temps principaux : mes 3 petits enfants et les couteaux pliants. Je suis un piètre jardinier, plus à l’aise avec la technique.

«

»

 
  • Wolff

    Un Corrèze reste un Corrèze et celui-ci en particulier.

  • Miko

    J’ai vu pas mal de Corrèze: le tien est clairement au dessus de la moyenne.

  • Thau

    Un Breizh Corrèze Aveyronnais Thiernois… Manque la croix occitane…

  • Fr@nk

    Un peu massif .. mais pourquoi pas 🙂

z35W7z4v9z8w
Aller à la barre d’outils