By 10 janvier 2016 42 Comments

LAGUIOLE DROIT 2016 ARTO

Le Laguiole droit,  sa ligne épurée et élégante, son histoire.

Version 2016 avec 1 mitre inox, mammouth bleu, lame Damas tranchant rapporté.

LAGDROIT4

LAGDROIT2

LAGDROIT1

LAGDROIT3

«

»

 
  • GR

    Une ligne et un type de lame superbes! Par contre je ne suis pas fan de cette mouche…

    • ARTO6644

      C’est un custom. La mouche est unique.

      • ui et n’oublions pas que le mot ‘mouche’ vient d’un certain Mr Mouche qui a inventé au XVIIIè le fait de mettre un symbole sur les mitres-avant des couteaux!!!!!!! A ne pas confondre donc avec l’insecte, mouche ou abeille, des laguioles!!!!!!

        • ARTO6644

          Je dis bien la mouche.

  • MAGNIFIQUE! VOILA le fameux laguiole droit qui a doucement remplacé les vieux capuchadous à Laguiole et au-delà! Vous saurez tout tout sur ces couteaux avec les Travaux de Christian Lemasson, Historien de notre Coutellerie, à travers son Superbe livre:
    ‘Histoire du couteau de Laguiole’ http://couteaux.clicforum.com/t265-Histoire-du-Couteau-de-Laguiole.htm
    Un Post déjà vu plus de 16.000 fois chez moi, dans le Dossier Bibliothèque http://couteaux.clicforum.com/f3-Bibliotheque.htm

    • eddie

      Je confirme: absolument indispensable chez tout cultellophile qui se respecte!…( sauf chez les »Laguiolophobes »,hi,hi,hi…).

  • eddie

    Fin et élégant: beau Damas(Raymond Rosa?), et beau mammouth; un gros plan sur la mouche nous aurait permis de mieux l’apprécier, je trouve…

    • ARTO6644

      Oui RR Damas.

  • ka_no

    J’aime beaucoup cette ligne tendue. Le mammouth me plait moins.

  • Michel du 42

    ha….oui….le damas et le mammouth bleu c’est réussi….j’adore le laguiole droit…….c’est un laguiole droit qui va marquer mes 60 ans l’année prochaine……..j’ai déjà une vision sur le couteau…..en bref: 14 cm fermé, lame carbone, ressort lisse, sans mouche, plein manche en matière noble……..

    • ARTO6644

      Sans mouche???? Alors c’est plus un laguiole droit….

      • Michel du 42

        Oui en effet…..le droit est avec une mouche…….mais j’hésite….avec ou sans……j’ai encore un an pour réfléchir……..

      • Non les laguioles droits ont eu de magnifiques symboles sur leur mitres-avant, dès 1880, comme des fleurs de lys, marguerites, trèfles, qui sont autant de signes distinctifs de chaque Artisan!!!!!!!!!!!!!!

  • Gambasman

    Pfiou ! Et bin c’est du beau travail. Chez Arto, vous commencez très bien l’année !

    • ARTO6644

      Merci. Vous pourrez enfin retrouver toute ma fabrication sur notre web site. On y travaille actuellement. Et le laguiole droit va être proposé dans plusieurs déclinaisons.

      • Chouette, des mises à jour (c’est vrais que ça prend un temps dingue à entretenir) ! Je vois que tu as poussé les couleurs et joué avec le niveau des photos : elles sont plus claires et ça rend bien mieux ! Tes photos ne sont pas encore clickables dans tes articles, regarde soit la FAQ soit l’article que je viens de poster « En ce qui concerne les articles », j’explique pourquoi et comment faire.

      • Je me souviens de tes laguioles droits à lames yatagans, mais il semble que ce mélange n’ai jamais existé! la lame Yatagan ayant toujours été associée à un manche Jambette tel que mis au point à Laguiole en 1860!!!!!!!!!
        Mais j’avoue qu’une lame Yatagan sur un laguiole droit donne un résultat très très Beau, comme ici sur ce modèle moderne de la FDL:

        • ARTO6644

          Oui, je l’ai tirs clamé. Lorsque j’ai acheté Arto, j’ ai imagine un hybride entre le manche droit du st Martin et une lame de mon laguiole 11. Le truc Bernie, c’est que ces deux sont compatibles. C’est incroyable. Soit c’est un hazard, soit il y a plus qu’un lien historique entre mon laguiole 11 et le corps du saint Martin. Un lien technique. Pour moi, le laguiole yatagan 11 cm a été fait sur la base du laguiole droit.

          • Chronologiquement c’est une innovation qui fait suite au laguiole droit, car à la base, le Yatagan Jambette (tjrs en cours aujourd’hui) n’a pas de lien avec le laguiole droit, il n’en a ni le manche ni la lame! Mais je vais te dire un truc, je ne crois pas que Calmels en soit l’Auteur, car lui il a fait du laguiole droit depuis 1829, par contre, en 1860, qui arrive à Laguiole? le Grand Pagès! et soudain le laguiole jambette Yatagan apparait cette même année!!!!!!!!!! moi je crois que c’est Pagès le Créateur du Nouveau laguiole jambette Yatagan!!!!!!!!!!
            Maintenant tu as raison: le mélange lame Yatagan avec un manche droit est parfait pour moi aussi! mais, et Christian Lemasson est formel sur ce point, on en connaît AUCUN modèle anciens à partir de 1860!!!!!!!!!!! Je crois même que c’est THIERS, si inventif, qui a du commencer avec ça mais QUAND???? ça c’est LE mystère!!!!!!!!!!!!!

        • ARTO6644

          çà pompe sec sur ARTO.

          • ?Que veux-tu dire?

          • ARTO6644

            En 2009, j’ai eu l’idée de marier la lame yatagan du laguiole11 ARTO ( fournitures de 1880 environ) avec le corps du laguiole droit  » fournitures d’origine du 19ème » et d’en faire un hybride. Bon, c’est pas une grande invention, plus du jeu, mais la surprise a été de voir que les deux se mariaient techniquement ( chose surprenante) et étaient harmonieux. Je vois que l’idée a fait des émules.

            Bref, c’est pas grave, un détail. Ou bien ce couteau avait-il été conçu avant 2009? Le principale étant de voir une grande richesse de beaux couteaux pour le plus grand choix. Dans tous les cas BERNIE, ARTO est l’une des entreprises de laguiole la plus vieille au monde produisant sous sa marque sans interruption et de manière autonome. Nos premiers Laguiole étant de 1984 ( voir 83, c’est à confirmer…). Nous fêterons un grand anniversaire de l’hippocampe l’année prochaine, en 2017.

          • On peut dire que l’ère des beaux laguioles a commencé vers 1880, résultat d’une émulation entre les différents Couteliers et la participation active à des Concours, aussi de toujours plus jolies fabrications de couteaux de Mariage, c’est aussi l’apparition des bouchons sur les bouteilles et donc il a fallu placer des TB sur les couteaux! le boullonnement artistique s’instensifie dès 1900, surtout chez Pages et Calmels! dès 1900 aussi on ne fabrique plus de laguiole droit à Laguiole, c’est THIERS qui en continuera la fabrication…c’est pourquoi je suis certain que placer des lames Yatagan sur les laguioles droits est une invention de Thiers!!!!!!!!!
            J’espère que tu nous partageras le Bel Annif de l’Hippocampe, que l’on puisse se joindre à cet Evénement de Arthaud à ARTO! C’est ce beau Symbole que j’ai tout de suite vu sur ce laguiole Arthaud tout métal, trouvé en Forêt, et que je me suis posé la même question que dans le Film Les Visiteurs: ‘A quelle Famille appartient cet Ecu! ;))))))

  • ARTO6644

    Oui, le saint Martin n’étant que le laguiole droit. Et pas l’inverse.

  • Une vrais petite merveille !

    • ARTO6644

      Oui, le laguiole droit est très élégant. Il offre la possibilité de belles réalisations. C’est vraiment un couteau que l’on aime chez Arto.

  • Kassenouazett

    Très beau couteau, j’adore le poli miroir de la mitre qui contraste et met en valeur le damas de la lame.
    La « mouche » est réussie mais je n’en vois pas la signification ?
    une idée de mouche …qui ne serait plus une mouche : proposer une représentation de la matière utilisée pour les plaquettes : ivoire de mammouth…tête de mammouth, corne blonde de bovin…tête de bovin, de zébu, bois de cerf…tête de cerf….
    maintenant … c’est une idée! faut-il encore qu’il y ait : la faisabilité,la demande…etc
    amitiés

    • GR

      L’idée est bonne et figure toi qui j’y ai songé, avec des feuilles par exemple, sur les lentilles. Mais pas toujours aisé à réaliser, loin s’en faut…

    • Thau

      Et pour les les manches en bois ou en fibre de carbone ?

    • Le mot ‘mouche’ vient d’un certain Mr Mouche qui a inventé au XVIIIè le fait de mettre un symbole sur les mitres-avant des couteaux!!!!!!! A ne pas confondre donc avec l’insecte, mouche ou abeille, des laguioles!!!!!!

  • Fr@nk

    J’adore ! Bien que trop luxueux pour moi ! Cyril .. si tu mets ton site a jour avec d’autres essences de bois pour ce laguiole droit … je pourrais bien craqué en 2016 !

    Et sinon … question … le tranchant rapporté je comprends ce que c’est mais pourquoi on le fait, et comment c’est réalisé ?

    • ARTO6644

      C’est trop complexe à expliquer en quelques lignes Frank. Il faudrait un post technique sur la réalisation des damas. C’est la technique mérovingienne. Une âme à haute teneur en carbone au centre avec des flans en damas.

  • Thau

    Je le regarde et le reregarde et le rereregarde… Et puis finalement je trouve que ce damas voyou dérapage urbain salissure trace de pneu va super bien avec la forme et la matière paléontologique du manche. Bref il me plait beaucoup…

    • ARTO6644

      Je vois que tu as compris ce Damas.

  • justis walker

    Superbe ! J’aime beaucoup. Longueur ?

    • ARTO6644

      11fermé.

      • Nico

        Pour être plus précis sur ce qu’est un damas à tranchant rapporté, l’explication de Arto6644 étant trop sommaire et inexacte, il s’agit d’un ajout par soudure d’acier homogène sur un barreau de damas afin d’obtenir un tranchant de meilleure qualité que ne l’aurait été le damas de corroyage, qui pour mémoire alterne des couches d’acier très carburé avec des couches d’acier moins carburé donc moins dur. Ce que décrit Arto6644 ici « Une âme à haute teneur en carbone au centre avec des flans en damas. » est en réalité une lame sandwich. Certes il est possible de réaliser un sandwich en « habillant » un acier homogène de deux couches extérieures de damas, mais il ne semble pas que ce soit le cas ici, et si c’était le cas cela ne pourrait se dénommer « damas à tranchant rapporté ».

        • ARTO6644

          Oui. Je note qu’il est très complexe en quelques lignes d’expliquer un damas à tranchant rapporté. Aussi, je ne l’ai pas fait. Je te remercie de l’avoir fait, selon ta mots. A+

        • Fr@nk

          Merci Nico ! C’est plus clair 😉

          • Nico

            Je possède un exemplaire de ce couteau, de chez Arto également, en ébène et queue de scorpion et lame 12C27, qui est superbe et particulièrement agréable à l’usage, par sa légèreté et sa finesse.A mon avis une lame bourbonnaise comme celle-là est bien plus agréable à table qu’une lame yatagan de laguiole classique, et bien supérieure aussi pour tartiner. Et pour avoir essayé à quelques reprises de monter des couteaux avec cette fourniture, qui est une horreur à régler convenablement, je ne peux que m’incliner devant le talent de JO de chez Arto, qui fait ça à la perfection.
            Pour répondre à Kassenouazett, pour réaliser une mouche « mammouth » par exemple, ou toute autre mouche figurative, il faudrait pour cela forger un ressort avec une lentille assez large pour pouvoir ensuite y sculpter le motif choisi. C’est parfaitement possible bien sûr, mais c’est un tout autre travail que sur cette mouche réalisée par enlèvement de matière sur la fourniture d’origine, et bien entendu un tout autre coût aussi. Mais la coutellerie Arto, comme bien d’autres coutelleries, doit certainement pouvoir le faire.

z35W7z4v9z8w
Aller à la barre d’outils