By 6 décembre 2015 27 Comments

Késako : la réponse

vol 1

vol 2

vol 3

vol 4

«

»

 
  • Jean-Pierre

    J’ai perdu !

    • Thau

      Bien essayé !

  • Wolff

    Bravo ! Bravo ! Et Bravo !
    Il fallait le faire et le trouver.

    • Thau

      J’aurais pu l’appeler le Wolff en rappel de ta volcanophilie…

      • Wolff

        Merci, ça me fais très plaisir.
        C’est simple, mais il fallait déjà y penser.

  • eddie

    Chapeau, il est chouette ton bébé!…

    • Thau

      Et il risque pas de te glisser en main…

  • Fr@nk

    Mais pourquoi ne pas y avoir pensé connaissant Thau !

    Mais sinon des details s’imposent ! Comment as tu fais ca ?

    • Thau

      Perçages à la mèche à verre de manière à pratiquer une fente dans laquelle est inroduit le métal sur environ 3-4 cm et fixation à la résine bi-composant qu’on laisse couler dedans.

  • Bonne idée, faut bien que les Volcans servent à quelque chose autre qu’à tout détruire!!!!!!!!!!!!! http://couteaux.clicforum.com/t987-Les-Huitres-et-les-outils-pour-les-ouvrir.htm

  • GR

    Excellente idée, Thau! Voilà un grip parfait, je pense.

    • Thau

      Il te bouffe la main !

      • GR

        Trop parfait, donc!!! ;o))

  • Gambasman

    Superbe !

    • Thau

      Merci. Et facile à faire. Il y a des collines de lave à Saint Thibéry et il suffit de choisir de la dure…

  • très original

    • Thau

      Merci. Un peu plus rugueux que tes K…

  • Thau

    Le chant du cor le soir au fond des bois..?

  • ek

    Hello everybody, hello!
    Dites moi monsieur Thau, votre caractère monomaniaque du couteau à huitres n’aurait il pas un caractère pathologique qui pourrait intéresser votre médecin généraliste? Mais il est sans doute déjà au courant, vu le nombre de blessures aux mains que vous avez du vous occasionner lors de votre recherche du couteau à huitre parfait….
    A part ça, voilà un modèle peu courant, je dois vous le concéder.
    Ciao a tutti!
    Ek

    • Thau

      En quasiment un demi siècle d’écaillage, j’ai dû me blesser, légèrement, rien du tout, une ou deux fois. Il faut prendre garde à la coquille qui parfois est coupante. Le secret est de tenir la lame par le bout avec un couteau sans garde. C’est la technique des écailleurs professionnels.

  • laurent

    on aurait du y penser

    • Thau

      Les volcans inspirent…

  • Arto

    Alors là. Suis scotché!!!! J’ avais imaginé plein de trucs, mais pas un couteau à huître. En plus, j admire le travail pour creuser avec précision la pierre. Bon, en série, ça doit être difficile. Bravo, bravo Thau. Ça j’ adore.

    • Thau

      Je ne concurrence pas l’EDCCOY… ;o)))

  • EPPPELL

    Il ouvre les huitres et enlève les cals … il fallait y penser. Bravo Thau !

z35W7z4v9z8w
Aller à la barre d’outils