By 30 avril 2015 17 Comments

Jean-Pierre : Maison des Couteliers de Thiers

du très beau travail. Plus qu’une dague, un GLAIVE !

le coutographe

 

***

 

Voici une dague de chasse dont j’ai confié la fabrication à la maison des Couteliers à Thiers il y a un peu plus de 20 ans. Elle est destinée à tous les grands gibiers européens (y compris ceux d’Europe de l’Est), même si elle est un peu surdimensionnée pour le chevreuil. La lame est en acier T7MO et le manche en micarta noir. La longueur totale est de 36,3 cm ; la lame fait 23 cm pour 5 cm de large et 7 mm d’épaisseur. Tranchant des deux côtés sur toute la longueur, gouttière sur chaque face.  Le poids est de 630 g, c’est lourd, mais c’est la rançon pour avoir l’outil adéquat dans les pires conditions (je pense en particulier à la chasse du sanglier « attila »). Pour comparaison avec le fond de photo, le trophée de sanglier est médaillable (défenses + ou – 23 cm).

Jean-Pierre

 

JP DAGUE (1)

JP DAGUE (2)

JP DAGUE (3)

JP DAGUE (4)

 

«

»

 
  • Légionnaire Jean-Pierre, au rapport !!!
    d’où sortez vous ce glaive par Jupiter ?

    • Jean-Pierre

      Il a été pensé entre mes méninges pendant des années avant d’en confier la réalisation à la Maison des couteliers (devenu Musée de la coutellerie), sans aucun regret, et je n’ai vu nulle part plus efficace. Merci à Pompon, l’émouleur, qui nous a quitté l’an dernier.

  • ricopiopio

    ça m’a l’air d’etre le cure dents de Thor, ce machin, ben c pas particulièrement mon kif
    mais c surement diablement efficace!

    • moi je n’aime pas la chasse, cela me dérange de tuer un animal sauvage mais j’apprécie ce type d’outillage qui, je suppose, permet d’achever proprement un animal blessé.

  • eddie

    Sacré bestiau! Un peu disproportionné pour dépiauter des cuisses de grenouilles, mais le travail me parait remarquable!…

    • les cuisses de mammouth seraient plus adpatées à ce monstre.

  • Thau

    Ouh ! … Des questions : quel est l’usage de la dague à la chasse, qu’est le sanglier attila, quels sont les gibiers d’Europe de l’est, et cette dague remplace t-elle le calibre 12 ou sert-elle juste à dépecer après coup ? C’est toujours intéressant de découvrir la geste du monde cynégétique…

    • Je pense que cette dague sert à servir l’animal. Il faut qu’elle soit large pour tuer rapidement …
      je ne pense pas qu’elle puisse dépecer un animal, elle l’achève.

    • Jean-Pierre

      Le sanglier (sus scrofa) peut être sus scrofa scrofa (comme chez nous), barbarus (sus scrofa barbarus en Afrique du nord), Attila (sus scraofa attila) variante vivant essentiellement en Turquie, Iran etc. Ce dernier peut atteindre voire dépasser 350 kg et avoir des défenses de plus de 8 cm hors gencives (ça doit faire mal). Il vaut mieux être bien armé pour abréger son agonie si la balle a été mal placée, c’est le but exclusif de ce couteau : servir, c’est à dire achever, le plus rapidement et le plus proprement possible l’animal de chasse, dans les meilleures conditions de sécurité. Il ne remplace en rien le calibre 12 ni les carabines habituellement employées, il ne sert pas non plus à dépecer, nous avons pour ça des « skinner ». Quant aux autres gibiers d’Europe de l’est, il s’agit entre autres de l’élan, du bison (chasse très restreinte), de l’ours (itou), de grandes antilopes de montagne (bézoard…). La chasse doit être propre, il faut donc utiliser les armes à feu ou blanches ayant au moins la puissance nécessaire et suffisante pour atteindre le but qu’on s’est fixé.
      PS : l’huitre n’est pas classée gibier… lol.

  • Wolff

    La maison des couteliers …une sacrée référence.

  • Voilà un Beau poignard Romain (Pugno) à la sauce moderne!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Très Beau Travail!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Chaque Soldat de ROME était équipé d’un lame pareille en plus de son glaive et de son javelot bien sur!!!!!!!!!

    • Chaque légionnaire avait plus de 30kg de charge… C’était pas des fillettes
      Ce gladius est super beau, il ne manque que le scutum et le javelot.

  • Yojimbo

    Quelle lame ! Quelle puissance ! Je pense qu’au moment de servir un sanglier au ferme, tu dois être plutôt en confiance avec cette dague à la main. C’est magnifique comme design et comme réalisation.

    • Jean-Pierre

      La confiance est quasi-totale. Seule l’erreur humaine est à craindre et personne n’en est à l’abri d’où l’intérêt d’une lame irréprochable, à condition de savoir s’en servir !

  • Miko

    S’accrocher au cou d’un sanglier attila (> 300 kg): il faut déjà en avoir l’envie et le courage !

    • Ces derniers temps je trouve qu’il y a plus de connards à flinguer que d’animaux à détruire…

z35W7z4v9z8w
Aller à la barre d’outils