By 21 mai 2015 20 Comments

Fifi76 : se faire plaisir…

j’aime cet état d’esprit. Un couteau innovant et parfaitement réalisé !

bravo à ce duo de choc, Fifi et Gérard (MG)

***

Chers Amis Couteauphiles,

Le 4 Mai dernier , Maxime vous faisait part de la naissance prochaine d’un pur produit de l’union de Gérard MASSE et de FIFI76….union  de l’esprit ….je rassure tout le monde

Le nouveau-né bien que déjà très engagé dans le chemin de la Normandie dès ce 4 Mai est arrivé le  11 Mai ….après quelques péripéties postales…les Ponts ne suffisant pas à nos postiers normands, ces derniers ont ajouté quelques jours de repos supplémentaires sous prétexte de grève.

Ce couteau est né dans mon petit cerveau cauchois (on est des paysans avant tout , d’où la petitesse de l’ustensile)  il y a déjà plusieurs mois suite à l’usage que j’ai pu faire de ses cousins qui avaient tous un défaut :

Soit leur petitesse -je pense au Cousin ISSARD-,  plus adaptée au curage des ongles qu’à la coupe d’une belle entrecôte,

Soit leur rusticité,  et là le Cousin QUENEUIL, massif comme un Normand avait le nez busqué et en dépit de ses plaquettes en pommier de Varengeville blondes au regard et douces au toucher….ne m’apportait pas encore le plaisir tant espéré.

De plus en « marin-gourmand » que je suis , les cousins en question étaient , soyons aimables…un peu limités : ils ne savaient faire qu’une chose, bien au demeurant !  COUPER rien que couper !!

Et moi qui ne rêve que de langoustines, tourteaux et autres escargots de mer comme de terre il me fallait changer régulièrement d’ustensile pour aller chercher la miette au fond de la bête…d’où l’idée de la fourchette venue en dégustant une fondue savoyarde ( la pêche au pain dans une mer de fromage fondu réclame doigté et concentration…)

Il n’en reste pas moins que marin étant et en dépit de nombreux exercices de matelotage , les cordages ont une fâcheuse tendance à faire des nœuds trop serrés .. il était donc indispensable de disposer d’un poinçon de desserrement.

Avec tout cela et un Gérard débordé , il me fallut patienter….surtout que Gérard, le multi-lames c’est pas sa tasse de……( je vous laisse définir la nature de son liquide préféré !)

Je lui pardonne donc c’était pour lui la « première fois »…avec moi !

Voilà donc le résultat ! et je dois dire que si le concepteur  que je suis est content de lui , le géniteur doit être fier de son travail et de ses choix ! Bravo Gérard .

Vous l’aurez je pense reconnu avec ses 5 rivets caractéristiques, sa lame à pointe centrée, son onglier tout en longueur.

Les plaquettes en mammouth de chez MERCORNE ne laissent par leur forme aucun doute sur les origines du couteau.

Elles ont été sélectionnées par Gérard et je dois dire qu’il m’a fallu une bonne dose de confiance en notre coutelier-vedette pour accepter le produit car , le moins que l’on puisse dire c’est qu’en photo sur le site internet la matière était…moche !

Enfin comme tout « fan » des joyaux de Gérard vous avez hâte de savoir si son bébé ressemble à son père : eh bien ! oui …

 

Il est baraqué : 21 cms de long avec une lame de 9,5 cms de la pointe de la lame au pied du ricasso.

Question épaisseur, il respire aussi la bonhommie ;.

ce sera un bon vivant :19 mm ! sans parler du poids :194 grs tout nu !

 

Autant vous dire que Dame MASSE a du lui fabriquer « sur-mesure » SVP !!  des langes à la hauteur du gabarit….en cuir d’autruche.. excusez du peu !

Pour finir et rendre un nouvel (et pas dernier, rassurez vous) hommage à notre coutelier Indréloirien, j’ai fait une photo de famille où vous retrouverez ses frères : Vexin, Mineur et Chatellerault….

Et puis j’ai une bonne nouvelle , Gérard et moi c’est pas fini….on a un grand projet en commun ..mais çà ce sera une autre histoire

 

J’espère vous avoir donné autant de plaisir à lire que moi à vous écrire….

Amitiés à Tous

Philippe

 

ROUENNAIS GM 8 ROUENNAIS GM 9 ROUENNAIS GM 10 ROUENNAIS GM 11 ROUENNAIS GM 12 ROUENNAIS GM 13 ROUENNAIS GM 15 ROUENNAIS GM 16

«

»

 
  • Miko

    Superbe! La lame principale est belle de forme, la fourchette est toute mimi et que dire du mammouth… D’ailleurs, il fallait osé mettre 5 rivets dans de pareilles plaquettes.
    Bravo à tous les 2 pour le résultat!

    • c’est du rouennais customisé à la sauce Fifi !!!
      réusltat bluffant.

  • Dom

    Géniale, la petite fourchette à 2 dents pour escargoter, mais pour pour craber, langouster et homarder, j’eusse préféré une curette à l’épissoire.
    Mieux : une curette amovible dont l’autre extrémité serait une pique à bigorneaux
    Une pièce splendide et bien digne de GM

  • eddie

    J’en suis baba!!! Superbe idée, sublime couteau: « Chapeau » les Artistes!…

    • ce qui est bien c’est que le mammouth soit stabilisé du coup on peut laver le couteau à l’eau… après les fruits de mer il vaut mieux.

  • Fr@nk

    Complétement absorbé par le texte et en totale admiration devant cette réalisation, j’ai suis sur cet article depuis 30 minutes sans me lasser !

    Merci Fifi pour ce bon moment ! Et bravo a Louxor pour ce maaaagnifique travail !

    • salut Frank,
      je crois que tu vas faire plaisir à Fifi. Bizarre il n’a pas encore répondu.

  • Wolff

    Quelle délicatesse, quelle beauté,…il faudrait inventer des qualificatifs pour honorer le travail, le design et le résultat, et comme on dit dans le midi…éh bé…

  • Miko

    Je ne vois qu’un seul défaut (qui est d’ailleurs commun à tous les couteaux MG): ils sont difficiles à photographier :-)))

    • oui c’est tout à fait vrai mais il faut privilégier les photos en extérieur pour que le ciel se reflète sur la lame. c’est le secret.

    • Fr@nk

      J’ai cru que tu allais dire : « Il n’est pas a moi ! » Ce qui en soit est également un défaut !

  • ça tabasse. Super idée de la fourchette, le couteau est très impressionnant…
    lame magnifique avec sa gouttière
    ce qui est inmpressionnant c’est que les outils sont tous taillés à la main…

    Bravo pour l’idée et coup de chapeau pour la réalisation.
    J’aime

  • Thau

    Le profil des accessoires rappelle les formes des crustacés, bien vu. La matière du manche me rappelle certains coquillages…Une réussite.
    Perso j’aurais peut-être ajouté un quatrième élément… ;o))

    • eddie

      Ce quatrième élément ne serait-il pas une lame destinée à ouvrir certains bi-valves???(MdR…).

  • Du très très bel Art!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Superbe et quel Travail!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Wolff

    La classe.

  • philippe foutrel

    Chers Amis,
    Après une longue absence due à un congrès professionnel en Haute Savoie, à 2 pas du berceau du fameux Opinel ( c’était le cadeau aux congressistes , un N° 8) je constate avec plaisir que le Rouennais fabriqué par Gérard MASSE vous a séduit. J’en suis ravi. En effet c’est un très beau couteau et le mammouth stabilisé lui va à ravir .
    Merci pour vos commentaires positifs dont Gérard doit être le premier bénéficiaire….
    Je continue de vous suivre tous…de loin : je lis le coutographe tous les jours vers 8h en même temps que le Figaro,FaceBook et Gobages …C’est vous dire l’importance que j’accorde à ce blog !!!
    j’interviens moins car mon emploi du temps m’oblige à utiliser un chausse pied pour glisser de temps en temps un post.
    Merci à Maxime pour ces publications.
    Amicalement

z35W7z4v9z8w
Aller à la barre d’outils