By 16 avril 2015 11 Comments

Dom : Grand écran

Dom : Grand écran

n’oubliez pas de cliquer sur la photo pour la découvrir en version originale (ou presque)…

 

F Bo 27a le Pèlerin

«

»

 
  • Miko

    Un pèlerin sans coquille Saint-Jacques ne serait pas un pèlerin!

    • eddie

      En fait, la mitre symbolise la coquille Saint Jacques. Philippe Voissiere rajoute, soit un Dauphin, soit une coquille sur la mouche.

  • eddie

    Pour avoir le même( manche stamina), je ne peux que l’apprécier, mais ce manche est plus beau
    que le mien. Philippe Voissière le décline aussi de très belle façon( « l’Océan »)( mais les prix ne sont pas les mêmes, bien sûr…).

    Je trouve que Gilles Reynewaeter a su créer-ou recréer- de beaux modèles, et celui-ci en fait partie à mes yeux.

    • tout à fait d’accord. J’aime beaucoup la ligne de ce couteau ainsi que le bois utilisé pour son manche.

  • Thau

    Un peu fin pour ma main, mais il a l’air assez large, ce qui est pas plus mal pour la prise en main. Lame résolument pointue qui permet d’éloigner les fâcheux rencontrés sur la route…

    • Dom

      Le pèlerin ne s’encombrait pas de fourchette, donc il piquait ce qu’il mangeait avec son couteau et cela imposait des couteaux pointus, tout aspect défensif mis à part !

  • Dom

    Petite info complémentaire :
    Le Pèlerin, originaire du Pays Basque, porte aussi le nom de « Couteau du Voyageur »

    • j’aime bien le nom de « couteau du voyageur » c’est beau !

  • il est bien beau celui ci.
    je suppose que sa mitre arrière représente la fameuse coquille st Jacques.
    J’aime beaucoup ce bois bien veiné et sombre.

  • Ha Merciiiii DOM, quel magnifique couteau de Pèlerin et du tout Grand Gilles Reynewaeter en plus!!!!!!!!!!!!!!! Couteau que j’avais déjà remarqué en Octobre 2009:
    http://couteaux.clicforum.com/t158-les-Couteaux-des-Pelerins.htm

  • Wolff

    Le brossage de la lame me plait particulièrement.

z35W7z4v9z8w
Aller à la barre d’outils