By 3 juin 2015 17 Comments

Dom : Grand écran

Dom : Grand écran

n’oubliez pas de cliquer sur la photo pour la découvrir en version originale (ou presque)…

 

Magnifique montage !!!

F Bo 21a L'Auvernhat

«

»

 
  • laurent

    forme classique et belle finition j’aime il respire le terroire

  • Le nom de ce beau couteau signifie AUVERGNAT en dialecte Occitan du Puy-de-Dôme! il a été créé par Michel Cotte en 2006!!!!!!!!!!!! Un Néo-Régional donc qui deviendra Régional ainsi que tous les autres Régionaux (je ne me ferai jamais à l’appellation ‘Néo’-Régional qui traine toujours un certain mépris injuste et déplacé)

    • Wolff

      Pour certain le  » néo régional  » ça leur va bien, j’ai déjà vu des  » néo  » tout biscornus, sans aucune utilité du du fait de leur forme.

      • J’ai un problème avec ce terme de ‘néo-Régional’ car alors TOUT Régional des tout début fut un ‘néo’ avant de devenir un Régional à part entière!!!!!!!!!!!!

        • Wolff

          Tout à fait Bernie, pour moi un néo régional est une chose faite à petit prix d’une petite qualité et vendu dans une fourchette de prix que tout le monde peut en général se payer. C’EST UNIQUEMENT COMMERCIAL.
          Demain je dessine un  » couteau  » je me mets en relation avec un fabricant de  » couteaux  » de l’empire du milieu…et voilà je peux vendre mon couteau que j’appelle  » le couteau des papes  » étant Contadin j’ouvre un cafouch sur la place du palais et je vend ma daube à 40€ à tour de bras, pour moi Ça c’est un néo régional.

          • Et comme avant, THIERS était la CHINE de la coutellerie d’alors, on peux aussi dire donc que la production thiernoise était ‘néo-Régionale!!!!!!!!!!!!

  • Fr@nk

    Tout a fait en phase avec Laurent ! Classique et bien fini, c’est une ligne que j’aime.

  • eddie

    Merci Dom de nous montrer des couteaux »moins célèbres »(?) que d’autres.Ici, tu prêches un converti, puisque j’ai la chance d’avoir plusieurs couteaux de Michel Cotte.
    Pour répondre à Bernie, je ne qualifierais pas ce couteau de Néo-régional, en ce sens que Michel Cotte a créé ici, une pièce qui ne s’inspire d’aucun modèle prééxistant,non? Pour moi, un »néo-régional », c’est un modèle existant « revisité » par un coutelier(avec bonheur-quand il s’agit d’un » Rouennais » revu par Gérard Masse, par exemple- ou ailleurs médiocrement, lorsqu’il s’agit d’un »copié- collé »…). Ceci dit, je n’aime pas beaucoup, moi non plus le terme de « néo’régional » avec son cortège de sous entendus péjoratifs…

    • eddie

      P.S.important, tout de même( j’ai voulu vérifier avant de poster): Il sera de plus en plus difficile de trouver des couteaux de Michel Cotte dans la mesure où il est décédé…(je ne saurais dire quand…).

  • Miko

    Elle est à toi, cette chanson,
    Toi, l’Auvergnat qui, sans façon,
    M’as donné quatre bouts de bois
    Quand, dans ma vie, il faisait froid…

  • Dom

    Acheté dans l’île de Ré, Luc N. de la Tranchade m’avait chaudement recommandé cet achat en me disant que c’était les tout derniers de Michel Cotte…

    • Impossible d’en retrouver sauf 1 modèle chez Berthier qui ne me plait pas. Les couteaux de Michel Cotte on l’air vraiment top au niveau finition.

      • Dom

        Oui, même si mon autre Michel Cotte; Le Londie en bois de serpent, est plus simple, la qualité subsiste

  • Un Michel Cotte : là je suis jaloux ! il est de toute beauté.

  • Wolff

    Magnifique couteau et un beau décor.

  • Thau

    J’ai vu sur le net que Michel Cotte a fait un certain nombre de beaux modèles. Mais qu’on ne trouve plus rien à acheter.

    • eddie

      Normal, il est décédé( voir commentaire plus haut!!!).

z35W7z4v9z8w
Aller à la barre d’outils