By 4 mai 2016 16 Comments

Dom : Grand écran

GE 39d Eustache

Dom
Marin de cœur, électronicien de formation, je suis retraité après 35 ans passés dans l’imagerie médicale. Passe temps principaux : mes 3 petits enfants et les couteaux pliants. Je suis un piètre jardinier, plus à l’aise avec la technique.

«

»

 
  • Fr@nk

    Voila un joli couteau qui ferait bien dans ma modeste collection !

  • ricopiopio

    ben, il est joli ce « 2 clous », même si il as qu’un seul clou!

    • Non Rico regarde la photo, tu as un petit clou juste au-dessus à droite du clou d’axe de la lame!!!!!!!!!!!!

      • ricopiopio

        fichtre, diantre, je devais encore être bien réveillé ce matin, toute manière lundi je commence un stage chez Soubeyras pour 2 semaines, na!!!!!
        donc encore peu de commentaires pour les 2 semaines a venir!!!

  • eddie

    Si je me souviens bien, nous ne sommes pas nombreux à être « amateurs » de l’Eustache(cf. les articles de Dom en octobre 2014 et janvier 2015, sur ce modèle 2 clous et le modèle à mantelet): moi, je suis bien content de le revoir ici, ce couteau que j’aime bien…

  • Wolff

    Ça forme est un peu déroutante, mais ça va.

  • Gambasman

    C’est un couteau qui est plusieurs fois mentionné dans le roman « La guerre des boutons » (de Louis Pergaud) mais je ne sais pas s’il fait référence au même modèle ou s’il s’agit plutôt d’un terme généraliste d’époque (comme « canif » ou « surin »).

    Mais c’est vrai qu’il pourrait volontiers tailler des frondes et des épées en bois !

    • ARTO6644

      Eustache était le nom d’un coutelier de saint Étienne qui fabriquait des Gani. Le reste est une autre histoire…

      • Dom

        d’une dynastie de coutelier de St Etienne si je suis bien informé : 3 générations qui ont porté le même prénom. L’un a probablement la paternité de celui à mantelet… mais lequel ?

  • Miko

    Un couteau populaire dans le bon sens du terme, preuve en est que c’est aujourd’hui un nom commun.

  • Il est vraiment bien ce petit couteau de poche du Coutelier de St Etienne, le fameux Eustache Dubois!!!!!!!!! Sur ces couteaux, Christian Lemasson m’écrivait ceci:
    Un eustache comme nom d’un seul couteau,cela n’existe pas, mais divers couteaux faits par lui, oui! J’ai eu l’occasion lors de mon travail sur les documents anciens des marchands stéphanois, d’éplucher un inventaire de 1702 du marchand Alléon!, On y retrouve 4 modèles différents de couteaux fabriqués par Eustache Dubois dans différentes tailles et matières.
    Le seul couteau à la marque d’Eustache Dubois dont j’ai vu un dessin du 19ème siècle figurait dans les réserves du Louvre. Le poinçon de marque « à l’Etoile » suivi du mot HVSTACHE DVBOIS selon la graphie de l’époque est conforme au poinçon insculpté sur la table des marques de la jurande de Saint Etienne! C’est un couteau à un clou à lame à la capucine à pointe centrée, le dos du manche est recouvert d’un mantelet métallique qui vient buter sur le talon de la lame. Sur le manche est empreint le nom du coutelier Dubois, en conformité
    avec la décision du tribunal des gabelles de Montbrison de 1698 compétent pour la coutellerie de Saint Etienne, qui rendait obligatoire l’apposition du nom du Coutelier également sur le manche (ce réglement a été appliqué trés peu de temps). Eustache Dubois est un coutelier stéphanois qui commercialement a réussi et dont le nom est devenu comme frigidaire, scotch ou velcro, un Qualificatif!!!!!!!!!!!
    Il y a eu de nombreux couteliers avant Eustache Dubois et après lui à Saint Etienne qui ont fabriqué au moins une dizaine de type de couteaux différents avec des lames à la turc, à la capucine, à pointe rabattue, à tète de canard, à un clou, à deux clous, à virole dormante, à lentille, à virole tournante (et oui bien avant opinel) etc…
    Il n’existe donc pas un seul modèle mais une multiplicité. Le SEUL caractère commun de tous ces couteaux est un prix modique, l’absence de ressort, une lame fine mais solide. Tous ces modèles de couteaux coexistaient en mème temps et on ne peut dire qu’un modèle ait une antériorité sur l’autre!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Je suis en train de préparer la rédaction d’un Ouvrage sur la coutellerie stéphanoise du 17ème au 19ème siècle!!!!!!!! Mes recherches ont commencé il y a cinq ans dans les
    manuscripts des archives anciennes de Saint Etienne et avec l’aide d’un archéologue….
    Bien cordialement,
    Christian Lemasson

    http://couteaux.clicforum.com/t689-Histoire-des-Couteaux-de-St-Etienne-du-XVIIe-au-XIXe.htm
    http://couteaux.clicforum.com/t149-le-couteau-Eustache.htm
    http://couteaux.clicforum.com/t270-nos-couteaux-disparus.htm

  • Thau

    Ultra simple, mais avec une lame typée. Le deux clous par excellence…

    • ui une lame Yatagan!!!!!!!!

  • EPPPELL

    Il ressemble fort au Montpellier celui là… A l’exception de la courbure du manche.

    • ui le Montpellier est un bel héritage de ces couteaux de St Etienne! On l’appelle aussi ‘couteau de voileux’ car il a eu son succés pour réparer les voiles des bâteaux de pêche! On voit ici très bien que c’est un 2 clous!!!!!!!!!

z35W7z4v9z8w
Aller à la barre d’outils