By 30 janvier 2016 14 Comments

Dom : Grand écran

GE 35a Cursina

Dom
Marin de cœur, électronicien de formation, je suis retraité après 35 ans passés dans l’imagerie médicale. Passe temps principaux : mes 3 petits enfants et les couteaux pliants. Je suis un piètre jardinier, plus à l’aise avec la technique.

«

»

 
  • Miko

    Une production très soignée à ce qu’il paraît. De beaux matériaux, y compris la vis de l’axe. Quelle essence de bois est-ce ?

    • Dom

      De l’arbousier

  • Fr@nk

    J aimerai decouvrir Bonifacio … ! Couteaux sympathique au damas sobre !

    • Wolff

      Pas que Bonifacio, toute la Corse est belle.

      • ARTO6644

        Oh oui.Tellement belle. Partout. Mais çà se construit…

        • Wolff

          Alors il faut que ça pete.

    • Dom

      Je m’y suis rendu 3 fois, et ce ne sera pas la dernière si dieu me prête vie… mais mieux vaut éviter la haute saison sur le rocher sous peine de se faire marcher sur les pieds !
      Depuis Bonifacio, les ballades en mer sont à ne manquer sous aucun prétexte !

    • ARTO6644

      A voir dans sa vie. oui…faut pas louper.

  • Wolff

    La révélation du damas est discrète.ce qui lui va bien.

  • Dom

    Pour les curieux : le bois est de l’arbousier, ce qui n’est pas courant, et le tarabiscot est purement décoratif. Pour pouvoir moulurer le tarabiscot doit être affuté… mais un tranchant de chaque côté de la lame, c’est désormais interdit …
    Un joli cadeau de mon fiston qui a passé là ses dernières vacances d’été…

    • Thau

      Joli couteau et belles matières…Mais cette histoire de double tranchant interdit, c’est où ?

      • Dom

        Ca vient des « Terrasses d’Aragon » qui ont vendu ce couteau, mais j’ignore si c’est spécifique à la Corse ou résultant d’une jurisprudence nationale…

        • Thau

          http://www.marmotte34.fr/MARMOTTE34/Les_couteaux_et_la_loi.pdf

          C’est pas très clair, mais il semblerait qu’en France le double tranchant n’est une arme de 6ème catégorie qu’à partir de 15 cm de lame.
          En revanche la notion d’arme par destination (par opposition aux armes par nature, c’est à dire conçues pour être des armes) peut concerner n’importe quel objet approprié utilisé intentionnellement comme une arme.
          Plus préoccupante est la notion de lame bloquable qui concerne beaucoup de nos couteaux, piémontais compris selon la longueur de la lentille, mais à l’exclusion des crans plat ou des crans forcés…

          • Dom

            J’ai bien peur que la realité soit tout autre, même si modérée par la jurisprudence !

z35W7z4v9z8w
Aller à la barre d’outils