By 25 avril 2016 36 Comments

Le coutelier du dimanche : nouveauté piémontais

Après m’avoir fabriqué un oeuf multilames pour ma femme, j’ai demandé au Coutelier du Dimanche de me réaliser un piémontais avec des plaquettes en corne de vache (achetée à un lunetier).

Le cahier des charges était relativement libre à une exception près : pas de marquage de la lame mais poinçon apposé sur les platines. Le petit plus, un étui façon plumier qui m’a été offert par le coutelier du dimanche.

 

Voici pour commencer le certificat :

20160422 G7x 017

et sans plus attendre quelques photographies.

20160422 G7x 001

cette corne est étonnante. A la fois opaque et transparente, elle est du plus bel effet

20160422 G7x 002

par transparence on découvre le vissage des platines et de la fausse pièce

20160422 G7x 003

un beau couteau, large et bien équilibré comme je les aime. A noter une « lentille » très courte qui me plait énormément

20160422 G7x 004

une fois ouvert, la magie opère ! la lame est en finition brillante mais pas polie miroir…

20160422 G7x 005

en fonction de l’orientation du couteau, les motifs visibles sur les plaquettes sont changeants

20160422 G7x 006

Le CDD a également façonné deux chutes de corne… pour un porte clés ?

20160422 G7x 007

Sur ces photos la fausse pièce n’est pas visible… nous la découvrirons lors d’un prochain article.

 

VOS COMMENTAIRES SUR CE COUTEAU M’INTERESSENT.

«

»

 
  • eddie

    Maxime, tu devrais avoir honte de nous faire baver comme ça!…Ce couteau et son étui sont superbes: je l’ai déjà dit, et je le maintiens!…

    • désolé c’est plus fort que moi !!!
      mais en ce moment les nouveautés se font rares chez moi donc je mets le paquet avec ce piémontais.

  • Il est à tomber

    • et je sais que tu as passé commande chez Thomas. Nous avons d’ailleurs parlé de toi, en bien évidemment.
      tu as commandé quoi ?

      • je lui ai commandé un piémontais en ébène bien noire, mais il a décidé, à mon grand bonheur, d’y adjoindre une lame en O2 et des mitres en titane :p j’attends impatiemment de voir le résultat.

  • Dom

    J’ai déjà dit à la 1ère présentation de cette merveille que je ne résisterais pas longtemps… je CONFIRME ! !
    Je suis curieux de savoir ce qui donne à de la corne bovine une telle transparence !

    • merci Dom… en revanche arme toi de patience car Thomas travaille à son rythme et ne fait des couteaux que durant le weekend en dehors de ses heures de travail.

  • Gambasman

    C’est vraiment joli. Ce jeux de transparences est juste génial, si on n’apercevait pas la fibre de la corne on pourrait croire que c’est du plastique tellement ça à l’air lisse et brillant ! (mais c’est un compliment hein)

    J’imagine que vous vous êtes tous les deux posés la question mais j’aurais bien aimé savoir ce que ça aurait donné avec de minces intercalaires sous les plaquettes (pour faire ressortir cette corne exceptionnelle par exemple).

    • Thau

      Question subsidiaire. L’intercalaire fait habituellement office de joint souple. S’il n’y a pas d’intercalaire, et pas de colle, et transparence, ne risque t-on pas de voir, en cas d’utilisation de ce couteau, apparaître des infiltrations visibles entre platines et plaquettes ?

      • C’est effectivement un risque. J’ai fais un étui récemment pour un « ancien » couteau que j’avais fais en G10, j’ai mis 15 minutes à retirer les plaquettes, elles étaient collé au jus de viande sur les platines 😀 et comme le G10 orange que j’utilise est translucide, ça se voyait déjà pas mal.
        Après, tout dépendra de comment on s’en sert, là pour le G10, j’ai eu l’impression que le couteau a été plongé dans une marmite, c’était méchamment rouillé et collé. Et puis au pire : il est 100% démontable, si coulée il y a, hop, un coup de tournevis (sans ripper !) et zou, chiffonnade 🙂

        • Thau

          Avec Max, tu as pas trop de risques que le couteau serve, mais sur le principe il faut effectivement se poser la question…

          • Et pourtant ça arrive, je l’ai un peu poussé au crime lors de la passation de lame, il a mangé avec un vrai couteau (mais pas le miens, snif)

          • en effet…

      • utilisation ? ça veut dire quoi ?

    • Quand j’ai vu que la corne était transparente je m’étais posé la question effectivement. Cependant, les intercalaires standard sont mat, ce qui aurait pas mal réduit le bel effet de transparence lumineuse de la corne. Au mieux ça aurait été des intercalaires en laiton ou en inox, mais ça aurait bien chargé la bête.

      • le top pour ce couteau ? un intercalaire en écaille de tortue luth … je vois rien d’autre.

    • merci pour ces éloges … bien mérités pour ce magnifique petit couteau pliant.
      pour ce qui concerne les intercalaires, je ne souhaitais pas en utiliser car je voulais que le couteau soit d’une conception minimaliste. Lame, platines, plaquettes et c’est tout.
      Le résultat me convient parfaitement.

  • Titi

    Mama cette corne !

  • ARTO6644

    Beau et classe.

    • salut Cyril,
      un petit coucou en passant … trop rarement sur le Coutographe.
      merci pour ton commentaire succinct et qui va à l’essentiel.

  • Thau

    « Coutelier du dimanche » !
    Qu’est-ce que ce serait s’il l’était aussi en semaine !
    Le modelé tout en finesse des plaquettes rajoute des reflets de surface subtils qui viennent jouer avec la transparence… Diabolique ! .
    Sur le profil du logo, on voit bien que ce sont des yeux d’extra-terrestres…

  • Ls formes sont Magnifiques et Délicates!!!!!!!!!!!

    • salut Bernie,
      merci pour ton commentaire enthousiaste

  • Michel du 42

    Re…..félicitation au travail du coutelier du Dimanche….et au choix du model faite par le « client »…..cette corne…..est utilisée couramment….par les couteliers qui réalisent de belles pièces….ca va de soi……….

    • une corne tout à fait particulière car sélectionnée pour les lunetiers (et non les couteliers) d’où une qualité exceptionnelle.

  • un beau couteau et très bien présenté dans cette boite en cuir. Bravo à Thomas pour la réalisation et à toi pour l’acquisition!

  • Merci bien pour les photos, elles sont chouettes.
    Et merci beaucoup pour vos commentaires, ça fait vraiment très plaisir !

  • Je suis surtout agréablement surpris par l’accueil de la boite en cuir. A l’origine, elle était toute destiné à terminer sa courte existence à la poubelle. Je ne sais pas ce qui m’a pris de faire une boite au lieu d’une pochette classique mais ça m’a coûté quelques poils (es cheveux sont trop court pour être arrachés) et à chaque étape je ne savais pas du tout où j’allais ni ce que ça allait donné. J’ai dû changer d’avis en cours de fabrication au moins une bonne dizaine de fois…
    Bref, surpris, mais heureux, merci !

    • je crois que je vais faire tes poubelles au cas où….

      • Fr@nk

        Et moi donc !

  • toujours le bon mot !

  • Fr@nk

    Fabuleux ! Outre ce beau couteau dont a deja dit plein de bien ! Cette corne est sublime !

    CE que je retiens, c’est que c’est le nouvel objet fetiche du coutographe, et donc … y a surement moyen de mettre la main sur son Michel Grini qui va se retrouver au placard !!!!!!!!!!!!!! 🙂 Prem’s sur le coup !

z35W7z4v9z8w
Aller à la barre d’outils