By 9 avril 2015 18 Comments

Christophe DECRAND : le camouflage

un dernier pour la route ?

avec grand plaisir, et avec tous les détails du coutelier !

le coutographe

 

***

 

Ce couteau en Damas « explosion » multi-barreau modifié mesure 38 cm et possède un tranchant de 24 cm.

Les aciers, 90Mcv8 et 15N20, révélation noire poussée.

 

Le manche est huilé au naturel, avec garde forgée en Damas « explo multi barreau » invar et 90Mcv8, intercalaires noir, ivoire fossile de Mammouth et bouleau madré stabilisé teinté brown/green.

Montage sur soie rivetée avec un rivet mosaïque noir or et argent.

Ce manche est travaillé pour que l’ergonomie soit au rendez-vous, avec une engravure en haut et à l’arrière du manche pour recevoir la paume de la main et un travail en partie arrière pour une préhension nickel.

 

Emouture plate et un « finger choil » pour les travaux de précision.

Trempe à l’huile chaude. Revenu à 220 °C

Affûtage à la pierre naturelle et au cuir.

 

L’étui tournant avec holster amovible en cuir tanné végétal de 4 mm est cousu à la main points selliers engravés, teinté, vieilli, patiné et chant ciré à l’os. Passant ceinture mobile et anneau d’attache. Le cuir est moulé sur le couteau.

L’étui est pensé pour l’esthétique  avec un holster qui casse la longueur du fourreau, mais aussi et surtout pour sa fonctionnalité.

Le passant est monté sur un anneau qui permet de suivre le mouvement et donc la taille correspond à la distance ceinture/hanche.

Ainsi, lorsqu’il est fixé à la cuisse, on ne le sent absolument pas, y compris en conduisant.

Le couteau ne risque pas de s’échapper grâce au cuir moulé et peut ainsi être sorti très vite car il n’y a pas de lanière de blocage.

Le holster permet de se délester du couteau et du fourreau lors des arrêts ou des bivouacs sans avoir à tout démonter et à sortir sa ceinture, il y a juste une pression à soulever.

Amicalement !

 

Christophe

 

DECRAND (1) DECRAND (2) DECRAND (3) DECRAND (4) DECRAND (5)

«

»

 
  • Miko

    Paradoxalement, c’est exceptionnel… comme d’habitude!
    De plus, cette étude ergonomique sur le manche est très très intéressante.

  • Wolff

    Mais comment font-ils ?

  • Thau

    La totale ! Et les amoureux de damas doivent avoir 25 de tension…

  • André Delard

    Subblime comme à l’habitude ! Même tes photos sont superbes. Magnifique travail, bravo Christophe !

  • c’est juste somptueux !
    bravo

  • ricopiopio

    et ben, c du propre, j’en ai mal aux yeux, tout comme dehors, avec le magnifique soleil qu’il y as ici dans l’Hérault, faut le port de lunette de soleil, incroyable et éblouissant!
    Mais Christophe, je peux le nommer comme cela j’imagine, donc Christophe, serait il faire des couteaux simple, humble tout en étant beau et sans chichi?

  • Sublime baïonnette qui fait aussi un excellent couteau pour cuisiner!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • baïonnette de cuisinier des armées peut-être

  • eddie

    Boudu la bête!!! Je ne vois pas m’en servir, mais le travail est remarquable, bravo!…

    • idem.

      • dec

        Hello les Bibis !

        Désolé de n’avoir pas posté avant, je n’ai pas eu beaucoup le temps de regarder mon ordi.

        Coucou André, quand est ce tu passes ?

        Alors, pour vous répondre…

        d’abord merci.

        Wolf « Mais comment font-ils ? »

        Je ne sais pas.

        Je fais au mieux de ce que je peux en laissant du temps au temps et en me hâtant avec lenteur. Je pense beaucoup avant d’agir et tout le temps avec un crayon, je dessine souvent mes pièces pour savoir ou je vais et réaliser des couteaux « équilibrés » et proportionnés comme je le souhaite.

        Une autre chose, j’aime ce que je fais.

        Rico « Mais Christophe, je peux le nommer comme cela j’imagine, donc Christophe, serait il faire des couteaux simple, humble tout en étant beau et sans chichi? »

        Oui tu peux m’appeler Christophe ! (ou dec…)

        Je peux réaliser ce que tu veux, mais j’aime le damas et la demande est grande

        .Bernie « Sublime couteau baïonnette qui doit être excellent pour cuisiner!!!!!!!!!!!!!!!!! »

        Merci, c’est pour un ami chasseur, mais pourquoi pas en cuisine.

        Eddie « Je ne vois pas m’en servir, mais le travail est remarquable, bravo! »

        Pourquoi ?

        Biz.

        • ricopiopio

          beaucoup de personne pense que le damas est fragile, ou plutôt qu’il pourrait abimer. C’est pour cela que beaucoup n’ose pas s’en servir!!!

          • dec

            Je comprends, vous avez peur qu’il ne reste pas comme au premier jour.

            C’est vrais qu’il se patine mais il ne s’abîme pas, .

            Lorsque je ressortirais mon appareil, je prendrais en photo celui que mon épouse utilise tout les jour ainsi que mon bowie qui me sert à tout et à n’importe quoi, vous verrez comme ils sont sympa.

          • ricopiopio

            avec plaisir, Dec, je suis heureux de rencontrer quelqu’un qui fait des couteaux magnifique fait pour être utilisé, c’est un de mes gros problèmes avec les collectionneurs, acheter un objet et le laisser dans une vitrine, non. Surtout si il est beau, c d’abord fait pour être utilisé, quel qu’en soit son prix d’origine! je suis cuisinier et j’utilise tout les jours des couteau d’artisans 20 fois plus cher d’un opinel et c un pur plaisir!!!!!

          • dec

            Les voila, bien malmenés et ce depuis plusieurs années…

          • ricopiopio

            merci, c super!

z35W7z4v9z8w
Aller à la barre d’outils