By 8 avril 2016 16 Comments

Le Champenois

C’est un néo-régional (créé en 2006), un semi-industriel, mais il porte fièrement ses 2 clous. Enfin, un clou et une vis pour être exact.

La lame est en 12c27 et elle a un tranchant redoutable.

Le manche est taillé dans une variété de bulnesia qui a de jolies teintes brunes et verdâtres. Cette variété exsude de la résine pendant des années alors, parfois, il faut nettoyer la lame avant de s’en servir. J’ai été averti à l’achat (il y a quelques années) mais comme ce bois sent très bon à cause de cette même résine, je n’ai pas hésité.

Notez bien que les vis d’axe sont plus jolies aujourd’hui…

Voici ce qui a guidé sa création selon le site Coutebox : « Le couteau Champenois est né il y a très longtemps de l’ingéniosité des ouvriers viticole de notre région qui utilisaient comme outil, une serpette. Après de longues utilisations et affûtages, la lame de la serpette était déformée, et donc inutilisable pour le travail. La serpette usée, une fois remplacée était alors transformée en couteau de poche, ou de casse croûte. La forme de la lame pouvait être différente suivant l’humeur et l’habilité de son propriétaire. La coutellerie champenoise est fière de faire revivre aujourd’hui ce couteau « des terres de Champagne ». »

image

image

image

MIKO

«

»

 
  • Wolff

    C’est un néo-regional enfin pas tout à fait, qui a une histoire intéressante et joliment racontée, et vive l’ancien temps!

    • Miko

      Et vive le Champagne aussi !

      • Wolff

        La champagne et les champenoises !

  • Fr@nk

    Tres joli ce bois .. Je possede egalement un Champenois … il faudrait que je vous le montre !

    • Wolff

      tu ne nous montre jamais rien on ne te demande pas d’enlever le bas…LoL !

      • Fr@nk

        Je sais … C’est pas faute de faire des photos quasiment toutes les semaines !
        Quand ca va arrivé ca va faire mal !

        • Wolff

          AHAHAHAH !

    • Miko

      Tu en as des choses à montrer petit canaillou !

  • Dom

    Merci pour l’anecdote sur son origine dont je vais aussitôt enrichir mes fiches. Le mien, qui date de 2009, m’a été vendu à Reims pour du gaïac, et il figure dans mes fichiers comme lame en acier au carbone, bien que n’ayant aucune trace d’oxydation (je viens de le vérifier à l’instant). Peut être avais je mal noté lors de mon passage. Le marquage aussi a changé

    • Miko

      Le comité « Champagne AOC » est très actif pour veiller aux différents usages de ce mot. Ceci explique peut-être le changement de marquage.

  • Thau

    Très sympa. Mais j’ai du mal à voir la géométrie de la lame. Sur la photo 3, j’ai l’impression qu’elle démarre en émouture creuse et finit en tranchant scandinave. J’adore les bois odorants. Voire les lames au carbone forgées odorantes…

  • Gambasman

    J’aime bien ce genre de couteau. Très joli !

    • Miko

      La simplicité a du bon et ce couteau l’illustre bien.

  • J’adore le mien bien que je ne le sorte pas souvent, faudrait que j’investisse dans un modèle moins tape à l’oeil car j’adore la forme et il tient super bien en main.

  • il est sympa ce couteau… malheureusement le marquage de la lame me déplait fortement !

    • Miko

      Pour ses 10 ans, la coutellerie champenoise a fait faire une mini série de 10 champenois qui devrait davantage te plaire: Erwan Pincemin / lame en acier SGPS sans marquage / mitre inox / plaquettes en chêne de barrique.
      Bon, le prix n’est pas le même…

z35W7z4v9z8w
Aller à la barre d’outils