By 13 octobre 2015 21 Comments

Un bon coup de fourchette

knk 1 knk 2 knk 3 knk 4 knk 5U

«

»

 
  • Wolff

    Joli dessin….j’ai dis ça à …dessein.

    • Thau

      Tu parles du Jackson Pollock ou du design de la fourchette ?

      • Wolff

        Si c’est du Pollock bravo! Non je parlais de la fourchette.
        Ça me fais penser que j’ai vu en début d’année une exposition de Klimpt aux carrières de lumières aux Baux, et dernièrement Léonard de Vinci, Michel Ange, Raphael ( pas le petit jeune qui essaie de chanter ) etc…

  • Dom

    Innovation ? ? ? ?
    Toutes les fourchettes à gâteaux des services de nos mères et grand mères… et les miennes aussi d’ailleurs… ont un bord tranchant… modérément..
    Plus tranchant… pour la viande … et pour porter à la bouche…je ne suis pas volontaire !

    • Thau

      C’est exact, ces petites fourchettes d’avant ont un bord tranchant. Mais elles ne sont pas ambidextres…

      • Dom

        J’ai posé la question pour ma fille gauchère : sur commande, pas de problème chez Christofle..; mais il y a déjà pas mal de temps… Voir si ça reste vrai !

  • Thau

    Je mange salement, il y en a toujours un peu en dehors de l’assiette… ;o))

    • Wolff

      Et tu manges de la peinture ?

      • Thau

        Mdr…

  • Titi

    ça serais rigolo de faire un « vrai » couteau sur ce principe le résultats serait assez sympa je pense :p

  • Fr@nk

    Moi aussi je coupe souvent avec ma fourchette 🙂

    • Thau

      As-tu au moins un couteau à la maison ? ;o))

    • Wolff

      Avec la fourchette ? TRAÎTRE !
      Quand je fais un gigot de 7heures comme jeudi pour l’anniversaire de ma fille je détache les morceau à la cuillère.
      Dis-donc tu fais dans la tendreté.

      • Thau

        La recette ?

        • Wolff

          Je ne te parle pas de la qualité de la viande.

          Donc un gigot à température ambiante bien sûr, je pique la viande avec un couteau très pointu pour faire juste des piqures et pas des fentes, je le masse avec du beurre demi-sel pendant un bon moment 1/4 h quand je peux et en cachette avec du beurre rance, le beurre je ne compte pas mais il y a la couche.
          Je place a l’intérieur quelques gousses d’ail, mais pas n’importe où, c’est à dire pas dans les morceaux de viande plutôt à l’araignée et sous la peau.
          Le four est entre 95/105° thermostat 2 peut-être.
          Je ne fais pas revenir la viande dans une cocotte.

          Dans le plat je mets de l’huile d’olive et un verre d’eau.
          Je rajoute au grès de mes humeurs des aromates, mais très souvent du thym ou du serpolet, de la sauge, de la sarriette, de l’origan, du poivre en grain dont une partie est écrasée, toujours de la fleur de sel.

          Et voilà c’est parti!

          J’arrose toute les 20mn et je couvre en fonction de la cuisson.

          PUIS je fais blanchir 40 ( quarante ) gousses d’ail en chemise que je fais blanchir et que je réserve, je rajoute cet ail 1/2h avant la fin de la cuisson qui peut durer plus ou moins sept heures en fonction.
          Je ne retourne pas le gigot,

        • Wolff

          SUITE.
          …je ne retourne pas le gigot, de temps en temps je le soulève pour laisser passer le jus.

          Bon appétit.

          • Thau

            Merci, j’en salive d’avance. Faut que je trouve une belle pièce dans l’Aveyron et je teste illico.

          • Wolff

            Tu ne regretteras pas.
            Maintenant ça marche aussi avec une épaule, mais 5h de cuisson.

          • Fr@nk

            C’est noté ! Merci Chef !

          • Wolff

            Un agneau de Sisteron fera l’affaire ou un agneau de Pré Salé.
            attention ça réduit beaucoup, mais quand tu le coupe à la cuillère c’est un vrai bonheur.

  • Arto

    C’est un peu tiré par les cheveux…j’aime bien l’idée du nom.le résultat est assez jolie. Un côté scandinave. Par contre, couper des aliments sans résistance, toute fourchette y arrive, non? Je ne vois pas l’innovation…

z35W7z4v9z8w
Aller à la barre d’outils