By 12 novembre 2015 15 Comments

BKS de Gembloux 2015 – 10

Un stand très courtisé, celui de Manu Laplace avec sa déclinaison quasi infinie de son 1515 dont le nouveau modèle Inuit !

_DSF8762

_DSF8763

_DSF8764

_DSF8765

_DSF8766

La table de Mickael De Visch était bien fournie et je suis heureux, car il a atteint son objectif de vente (et je suis certain qu’il le dépassera le dimanche). Toujours des lames aussi affûtées et des manches à l’ergonomie redoutable, à savoir qu’en quelque temps, Mikael a appris à faire ses propres étuis en cuir : une évolution constante !

_DSF8707

_DSF8709

_DSF8710

_DSF8708

Achel
Historien de l’Art, Archéologue, Webdesigner, Photographe amateur, Forgeron (plus que) débutant et Rédacteur principal de Pleasureblog et de Plaisir Couteaux. Je suis passionné par le Design, la Décoration, l’Artisanat et les objets High-Tech.

«

»

 
  • Miko

    Ce 1515 est inouï !

    • C’est surtout Manu Laplace qui parvient à chaque fois à nous surprendre !

  • Miko

    A Gembloux, une table coûte « un gros 80 € ». C’est mieux pour les couteliers. Il peuvent atteindre leur objectif de vente plus facilement qu’au SICAC, par exemple, où il faut débourser 750 €.
    Et je dis cela sans jugement et sans volonté polémique. Le succès du SICAC est indéniable et les frais certainement plus élevés. C’est juste un constat. En même temps, à Gembloux, il se refont sur la Gembloutoise ! LOL

    • C’est ce que j’allais dire pour la Gembloutoise et l’ambiance est décontractée, il vienne pour le plaisir et les échanges.

      • eddie

        Désolé d’avoir repris tes propres mots: j’ai voulu répondre à Miko sans avoir lu ta propre réponse jusqu’au bout: excuses-moi.

        • pas grave, c’est que c’est doublement vrais

    • eddie

      Mon dernier « Gembloux »= 2012, et je regrette de ne pas avoir pu y retourner depuis.
      Mon dernier « SICAC= 2014, et je ne regrette pas mon absence 2015.
      Moi non plus je ne tiens pas du tout à polémiquer, mais l’ambiance, la convivialité et les échanges ne souffrent aucune comparaison. En prime, c’est vrai que la »Gembloutoise » m’a laissé un tel souvenir( soupirs!!!!!….)( MdR…).

      • Fr@nk

        Les couteliers avec qui j’ai parlé au dernier SICAC m’ont dit exactement la meme chose que toi 🙂

  • laurent

    les 1515 sont splendides mais hors budget pour moi !!!!!

  • Dom

    1515… c’est pas loin d’être devenu le prix moyen de ses couteaux en euros ! Mon 1900 série Victor Hugo fait presque pâle figure à côté de ces 1515 superlatifs !

    • Même chose pour l’Inuit qui devient un premier prix …

  • eddie

    Le « 1515 »(désolé de me répéter, mais ce n’est pas de moi), c’est « toujours pareil, et jamais le même »: l’imagination et le talent de Manu semblent sans limites…Mickaël ,De Visch: des droits que je découvre: du beau travail on dirait…

    • faut surtout les prendre en main, c’est à ce moment là que tu te rend vraiment compte de sa maîtrise : les manches sont adaptés (faut en essayer quelques uns, mais ceux qui sont à ta main te vont comme un gant) et les lames sont très équilibrées.

  • Wolff

    Le 1515 est devenu intemporel, tous les jours je regarde le mien et il me fascine autant qu’au premier jour.
    Les bushcraft sont également superbes mais dans un autre registre.

  • Fr@nk

    Mon 1515 ferait presque figure de 1515 du pauvre quand je vois tout ca !

    Sinon j’aime les couteaux qui tombent parfaitement en main ! C’est toujours
    une agréable surprise ! J’en ai un de Mathieu Callejon que je n’avais pas
    du tout prévu d’acheter mais .. le destin en a décidé autrement !

z35W7z4v9z8w
Aller à la barre d’outils