By 3 janvier 2016 13 Comments

Artisanat de tranchées

Souvenir.

Voilà une (petite) lame. Mais où est donc cette intruse ?

Vous l’avez vue ? Intruse, sortez des rangs.

Présentez – Armes !

« L’artisanat » a été le passe-temps de la plupart des poilus dans les tranchées en 1914-918. Ici, c’est le travail d’un grand-oncle. On prend une douille percutée, on prend une balle (blindée) et on la vide de son plomb en la chauffant, on présente et éventuellement on bidouille une lame de récupération d’un petit canif et on la sertit en coulant à nouveau le plomb dans la chemise de maillechort de la balle. On laisse refroidir et on reconstitue une fausse cartouche qu’un petit-neveu ou autre conservera très précieusement et transmettra plus tard à sa descendance après l’avoir présentée à ses amis. Ce genre de « couteau » a inondé les familles de poilus après 1918. Beaucoup ont été perdus mais on continue à en voir régulièrement … en plus ou moins bon état de conservation.

J’ai trouvé ce « couteau » dans le grenier de mes grands-parents en 1956.

Valeur marchande = + ou – zéro ; valeur sentimentale importante.

Jean-Pierre

Tranchée 1

Tranchée 2

Tranchée 3

Tranchée 4

Tranchée 6

Tranchée 5

«

»

 
  • ui l’Artisanat des tranchées est quelque chose de poignant et de sacré! il y avait bien sur énormément de gens de métiers parmi les soldats et des couteliers aussi bien sur!!!!!!! Pour ta lame, je te conseille de la frotter au VITROLIN, c’est un liquide blanc, au départ pour les plaques vitro-céramiques des cuisinières, mais qui a un effet remarquable sur les métaux, ensuite tu rinces bien et tu finis ta lame au papier de verre 1.000 qui va te remettre ta lame à neuf SANS y laisser la moindre griffe!!!!!!!!!!! http://couteaux.clicforum.com/t127-Entretien-de-nos-lames.htm http://www.artisanat-de-tranchees.fr/
    http://www.histoire-image.org/site/etude_comp/etude_comp_detail.php?i=945
    http://www.premiere-guerre-mondiale-1914-1918.com/artisanat-des-tranchees.html https://www.youtube.com/watch?v=kX4JWP0bAVo

  • GR

    Superbe reportage!!! Grand merci, Bernie.

  • Fr@nk

    Ha oui impressionnant ! Merci Jean Pierre pour ces explications !!

  • Miko

    Je comprends ton attachement.
    C trop d’la balle !

  • Jean-Pierre

    Les cartouches qui sont en arrière plan sont des cartouches de chasse actuelles. De gauche à droite (pour les amateurs) : 416 Rigby, 444 Marlin, 8x68S, 270 Winchester, 6,5×68, 223 WSSM (Winchester Super Short Magnum)

  • Michel du 42

    Je suis sensible à ces objets de soldats……j’ai un grand respect de ce travail réalisé et surtout dans le contexte d’une guerre…….heureusement que le monde des collectionneurs sauve ces objets…….je conserve précieusement des objets que mon grand-père paternel à réalisé quand il était prisonnier ( 39/45)…..un jour je les présenterai………

    • Jean-Pierre

      D’accord avec toi. Et j’ai le souvenir d’un oncle, survivant du Chemin des Dames (un des quatre survivants de sa section), qui conservait chez lui deux douilles d’obus comme simple témoins muets de ce qu’il avait vécu. Lui seul et ces deux douilles savaient exactement ce qu’ils avaient vu ! Ces pièces, dont on savait l’origine, ont disparu, quel dommage !

  • Laure Palluy-Corvaisier

    Dans le même esprit : http://www.le-poilu.fr !

z35W7z4v9z8w
Aller à la barre d’outils