By 31 août 2015 52 Comments

Achel – Plaquettes Esee Avispa en ébène

Je viens de terminer ma 3ème réalisation de plaquettes : Esee Avispa en ébène (la plaquette est évidée car la platine s’encastre dedans. Elle était parfaite jusqu’au moment où j’ai mis la dernière vis et que je l’ai serrée un peu trop fort et elle s’est un peu fendue … encore un problème résultant de la planéité des plaquettes que je ne sais pas encore rectifier. Je suis vraiment déçu de ce problème de dernière minute.

Pour ceux qui se demandent comment j’ai creusé la plaquette, c’est tout bête : une fraise tambour sur la perceuse à colonne réglée sur la profondeur de la plaquette en g10 d’origine et fraisage à plat :p

_DSF7977-1024

_DSF7980-1024

_DSF7983-1024

_DSF7984-1024

_DSF7985-1024

_DSF7986-1024

Grâce à Pierre-Yves Piquin, la plaquette est réparée ! Avec l’ébène, un coup de super-glue + ponçage alors que ce n’est pas sec et tout est rentré dans l’ordre : la preuve :

_DSF7992

_DSF7998

_DSF8007

_DSF8008

Achel
Historien de l’Art, Archéologue, Webdesigner, Photographe amateur, Forgeron (plus que) débutant et Rédacteur principal de Pleasureblog et de Plaisir Couteaux. Je suis passionné par le Design, la Décoration, l’Artisanat et les objets High-Tech.

«

»

 
  • Personnellement, bien que techniquement ça me plaise, je ne pense pas refaire de plaquettes encastrables à moins d’avoir un bois stabilisé qui est bien plus robuste et dont les qualités mécaniques sont supérieure à un bois non stabilisé qui est trop fragile dans ce cas (torsion, flexibilité, etc).

    • Thau

      Oui. Une épaisseur aussi mince, il faut du synthétique ou à la rigueur du stabilisé.
      Et puis moi j’attends impatiemment que tu nous fasses un couteau en entier… ;o)))

      • C est aussi ce que j espère mais il me faut l’équipement adéquat et la place

      • Idem

        • c’est commandé 😉 et Wolff aussi s’est équipé 🙂

    • Joli travail et qu’elle déception en fin de parcours.
      Tu maîtrises ton sujet Achel, je suis impressionné.
      Perso j’aurais choisi de travailler un bois différend du noire ébène car trop proche de la couleur des plaques d’origine. (Olivier peut être)

      • Richard m’en a donné et c’est vrais que c’est plus résistant … dès que j’ai ma dégauchisseuse, je recommence :p (les spyderco je les ai recommencée 3x, c’est pas ça qui m’arrêtera)

  • Juste une question: ce beau couteau a t’il également un têton d’ouverture pour les gauchers?????

    • Oui le thumbstud est double

      • C’est ce que j’ai adoré chez Spyderco, c’est d’avoir réglé les blèmes d’ouvertures/fermetures en faisant un grand trou dans leurs lames!!!!!!!!!!!!!!!

  • Wolff

    C’est un travail de pro.
    Pour la planéité j’utilise une ponceuse à bande, il faut appuyer bien uniformément, et je vérifie avec le tranchant d’une bonne règle.

    • C est aussi ma méthode actuelle mais sur des plaquettes creusée c est d’autant plus vital sinon elle claque la ou y a un creux

      • Wolff

        Attention ! Avec des plaquettes vendues par des spécialistes j’ai trouver un manque de planéité qui m’a mît dans la mouise.
        Une fois j’ai posé les deux plaquettes sur un bout de marbre que j’ai, et avec une lampe électrique derrière j’ai pu corriger.
        Une fois j’ai laissé quelques microns : j’ai payé cash.

        • C’est, je trouve, le plus gros problème tant dans la fabrication des plaquettes que des lames et beaucoup de problèmes en découlent… question de précision et c’est vrais qu’on le paye chère à différentes étapes (perçage, assemblage, rivetage, redressement de l’axe de la lame, problème de petit écarts jointifs aux platines etc).

          • Wolff

            Il ne faut jamais dire après, ou ça ira, c’est la seule manière pour s’enfoncer un peu plus.
            Comme pour le ponçage, on croit aller plus vite en sautant des grades, mais c’est faux.
            Maintenant je me dis: pourquoi aller plus vite puisque c’est du plaisir ?

          • Pas question de sauter des étapes ;-), mais il me manque l’outil adapté (rabot électrique ou table rabot pour rectification) et je me rends de plus en plus compte que mes problèmes actuels en découlent (je le fais aussi à la ponceuse mais physiquement je réparti mal la pression ou la semelle de ma ponceuse à bande n’est pas plane non plus, faut dire qu’elle a son age et a beaucoup servi dans le bâtiment).

          • Wolff

            A ma ponceuse à bande ( 100×914 ) j’ai rajouté une semelle acier 100×100 et ça fonctionne.
            Je viens de commander un rabot Bosch ref. 2100.
            Comme je t’ai dis si tu n’appuies pas uniformément tu fais une  » cagade « .
            Maintenant essaies avec un grain de 600, sans faire tourner ta ponceuse.

          • tu me diras quoi en ce qui concerne le rabot, j’ai vu qu’il y’en a que l’on peut utiliser à l’envers et possédant un petit guide pour l’utiliser comme une table de rabotage.

          • Wolff

            Tout à fait ça et je te dis le résultat.

          • Wolff

            Ça y est j’ai essayé le rabot : une merveille! , ça ne peut pas être mieux, je l’ai juste couché sur l’établi et j’ai passé un bout de wengé, tu n’as plus besoin de poncer.

          • le mien doit arriver lundi, il est à Lille pour l’instant au centre de tri

          • Wolff

            Tiens-moi au courant pour le travail que tu vas réaliser si ce rabot correspond à tes attentes.

            Mais j’ai envie d’une dégauchisseuse…et je l’aurai.

          • le vendeur m’a dit que des types modifient le guide ou le remplace par un plus haut. Dès que j’ai tu seras le premier informé.

          • Wolff

            Je n’ai pas de guide, mais pour des manches qui font 3x4x100 c’est parfait, là je vais faire un caisson pour travailler avec la semelle en haut.

          • Tu m’as fait envie avec ton rabot, j’ai téléphoné à un revendeur en France de la petite table à raboter italienne Mantua, j’ai discuté avec lui et il m’a dit que c’était vraiment du bon matériel : j’ai passé commande de la raboteuse et de son transfo 12V 😉

          • Wolff

            Bravo!

        • Ben bravo les spécialisés !!!

          • Wolff

            C’est en forgeant qu’on devient forgeron.

          • c’est en troquant qu’on devient …… mdr

    • désolé j’étais sur mon téléphone pour répondre ce qui ne permet pas de répondre en détail. On en revient toujours au problème de planéité et ça commence à me pomper grave … si la face de ma plaquette avait été parfaitement plane, le défonçage aurait été nickel, mais comme ce n’était pas tout à fait le cas, la plaquette s’est encore fendue à un endroit car, à mon avis, le creux de la plaquette ne « collait » pas parfaitement à la platine ce qui déforce méchamment la solidité de l’ensemble (surtout avec un bois non stabilisé dont les propriétés mécaniques sont uniquement celles de sa fibre). A refaire si j’ai du bois stabilisé et/ou de quoi parfaitement planer le bois.

      • Wolff

        Y a pas le feu au lac.

        Question bête pourquoi des plaquettes creuses?
        Quand j’ai changé celle du Victorinox elles sont restées pleines.

        • regarde la dernière photo, ce sera plus parlant. en fait la platine est plus courte de 2mm sur tout son pourtour car elle s’enfiche dans la plaquette.

          • Wolff

            Effectivement un grand travail de précision, c’est certain que si c’est pour bâcler le travail ce n’est plus la peine.

  • eddie

    Et ben moi, je reste admiratif! Sûr que ça fait mal de voir la plaquette « pêter » à le dernière manip, mais, c’est le genre de « désagrément » qui arrive même aux plus grands( et je ne citerais personne !!!…).

    • Merci eddie, je l ai parfaitement réparée, mais j ai eu d autres problèmes après, il faut vraiment du stabilisé pour ce type de plaquette mais je la referai quand j’en aurai c est cettain

  • laurent

    vu l’epaisseur qui reste et le sens du fil du bois il y avait des chances que ca se fissure
    mais je dis chapeau l’artiste parce que moi j’aurais vraiment hésite ou j’aurais fait un faut démontable en collant la plaquette (c’est de la triche)!!!!

    • En effet, j ai hésité mais je voulais voire si j’étais capable de fraiser correctement

  • Dom

    Tout bête, tout bête … !
    Il faut quand même un sacré tour de main pour évider si près du bord !
    Je vais essayer avec mon semi-auto Gerber, pour lequel il n’y a pas à évider si près du bord. Sensitive + fraises du Dremmel => essayons !
    Il n’y a plus qu’à trouver un joli morceau de bois dur et bien veinuré comme je les aime…

    • Fait gaffe avec le dremel, avec le proxxon j ai utiliser le pied à colonne placé à la profondeur de la plaquette d’origine

      • Dom

        Je ne vais emprunter au Dremel que les fraises, dont je vais équiper ma grosse perceuse sensitive équipée d’un plateau « x y », mais la question que je me pose concerne la vitesse de rotation, jamais très rapide sur ce genre d’outil avec sa transmission par courroie…

        • Logiquement t as 3 plateaux d entraînement et tu peux aller jusque 6000 tours. Avec le proxxon j ai fraisé à 9000 avec une fraise cylindrique HSS.

  • ricopiopio

    superbe et l’ébène ce prête,a mon avis, magnifiquement bien à ce genre d’exercice!!

    • Merci rico. J adore l ébène mais sa poussière est une vrais crasse.

  • Chouettes ces plaquettes !

    • Merci, ça fait plaisir mais trop fragiles pour cette épaisseur en bois non stabilisé. Si je choppe de l ébène stabilisé je les refait directement.

      • Thau

        A l’origine les plaquettes sont en quoi ?

        • en g10 couleur sable comme celui là (je trouve ça assez moche, mais le couteau est super)

  • Fr@nk

    Ca change quand meme carrement le couteau ! Achel tu es fort !

    • Faut que je la refasse car elle s’est fissurée en plusieurs endroit depuis que je l’ai faite … j’attends ma dégauchisseuse pour lundi et j’essayerai avec du buis que m’a gentiment donné Richard Garcia (ça me parait plus solide que l’ébène)

      • Fr@nk

        Je fini ma tournée de lecture des articles loupés .. et le tour sur le forum !

        • héhéhéhé 😉

  • Nasgul

    Alors celle ci bravo ! Vla le boulot! 🙂

z35W7z4v9z8w
Aller à la barre d’outils