By 13 septembre 2015 30 Comments

Achel – Avispa plaquettes buis + intercalaire ébène

Comme j’avais eu des problèmes avec la plaquette en ébène de mon Avispa, je me suis dis que j’allais recommencer le travail avec le buis que l’avait offert Richard Garcia (le même buis que celui de son prototype, comme ça vous en voyez une autre tranche). Ce buis est vraiment extra : très dense et résistant en plus d’être assez souple. Il a évidement trempé dans un mélange d’huile de lin et de térébenthine et a ensuite été tout simplement poli (avec des lingettes Braso pour métal). Les photos ne rendent pas assez le côté brillant du buis poli.

Histoire de corser le tout, vu qu’il me restait un peu d’ébène (offert aussi par Richard), je me suis dis que j’allais tenter de faire un intercalaire … vous me direz ce que vous en pensez :p. Dès que j’ai de nouveau du bois, je ferai des patrons précis sur ordinateur pour en refaire plus rapidement et de manière plus précise qu’à main levée.

DSCF8260.resized

DSCF8261.resized

DSCF8263.resized

DSCF8266.resized

DSCF8268.resized

DSCF8270.resized

Achel
Historien de l’Art, Archéologue, Webdesigner, Photographe amateur, Forgeron (plus que) débutant et Rédacteur principal de Pleasureblog et de Plaisir Couteaux. Je suis passionné par le Design, la Décoration, l’Artisanat et les objets High-Tech.

«

»

 
  • C’est super ça! tu as franchi le pas du gros bricolage sur les couteaux!!!!!!!!!!!!!!

    • ça avance petit à petit au fur et à mesure que je m’équipe. Elle n’est pas encore parfaite mais pour les prochaines je vais directement faire les patrons sur ordinateur histoire d’ébaucher plus rapidement les contours, les percements et l’évidement de la plaquette.

      • c’est super Achel, moi j’en reste à faire revivre des couteaux engloutis dans les
        poussières du temps, nettoyage, entretien, aiguisage, ponçage et huilage ;))))))) cela me remplit de joie de redonner vie à des couteaux!!!!!!!!!!!!!!

        • j’aimerais essayer de faire un jour comme toi, retrouver un couteau qui me plaît et le restaurer, je n’ai jamais fait ça (je souhaiterais surtout essayer le dérivetage pour changer des plaquettes et rendre des anciens couteaux démontables alors qu’ils ne le sont pas).

          • le dérivetaghe ça je n’ai encore jamais essayé!!!!!!!!!!!! je fais de mon mieux sur le couteau que j’ai dans les mains! cela commence par enduire les parties de métal avec du VITROLIN, après cet enduisage, frottage et rincage, j’attaque au papier de verre 1000, qui fait un boulot de Paradis sans jamais faire la moindre griffure!!!!!!!!!!!! ensuite j’affute la lame et je huile tout!!!!!!!!!!! pour les manches en bois, os et ivoire, je me coupe une tranche de saucisson, récupère le gras sur la lame et en enduit le manche!!!!!!!!!! Ha aussi, quand un bout de lame est cassé, je refais une pointe à la pierre!!!!!!! Après tout cela, le couteau vit une seconde vie
            et je suis content!!!!!!!!!!!!!! lol
            http://couteaux.clicforum.com/t127-Entretien-de-nos-lames.htm

  • eddie

    Quand je vois vos oeuvres, j’en reste pantois les potes! Moi je commence à faire des progrès: j’arrive depuis peu à changer une ampoule sans faire sauter toute l’installation électrique de la maison!!!…(MdR…).

    • erf faut commencer par se prendre un court-jus pour avancer ;-).

    • Fr@nk

      Mais tu dois être méga douer en cuisine Eddie 😉

      Ps : Couto m’a pas encore envoyer ton mail .. des que je l’ai je te contacte 🙂

  • Fr@nk

    Super réussi ! Essai transformé !! Je suis bluffé par le résultat ! J’aime en effet la fausse pièce en ébène ! Ca change un couteau !

    Et sinon c’est quoi la BD 🙂

    • C’est Pin’Up de Berthet & Yann, super BD qui se passe durant la guerre du Vietnam

      • Fr@nk

        Ah ouais ! Poison Ivy tout ca tout ca !

  • Nasgul

    Clap clap Achel ! C’était déjà bien mais ça continue de s’améliorer!
    Faut vraiment pour commencer que je t’envoie un ou deux coutals 🙂

    • le truc c’est que j’ai toujours peur de griffer à un endroit, je préfère donc en acheter un et m’en servir de modèle pour ensuite transférer sur le couteau final … le truc c’est qu’il faut le couteau de base :p

    • Nasgul

      Je veux bien te faire parvenir les couteaux, si marque de dérapage je ferais avec !
      Je dirais que c’est de la faute à Achel :p
      Ok pour les vis. Je préfère ne pas les sentir et les voir le moins possible.

      • à ce moment je fais un alésage conique ;-). On peut voir alors si ça ne te dérange pas qu’il puisse y’avoir un petit dérapage, mais que des démontables pour l’instant (puis ça me permettra de me faire un stock de croquis).

  • Nasgul

    Les têtes de vis dommage qu’elles ne soient pas dans le manche.
    Normal ou oubli ?

    • C’est voulu cette fois-ci mais il y’a tout de même un alésage du trou pour le début de la tête de vis pour quelle rentre droit.

  • ricopiopio

    superbe, j’aime beaucoup ce bois, c une réussite, bravo!!!
    De plus je viens d’apprendre qu’a 500 mètres de chez moi il y as un magasin pour les tourneur et les sculpteur sur bois avec un super stock de bois exotique, je suis comme un dingue!!!!

    • Fr@nk

      La maison du tournage a Bedarieux 🙂 C’est connu ! Veinard !
      http://blog.shop-maisondutournage.com/

      • ricopiopio

        ben je savais pas!!!

      • je connaissais pas j’ajoute dans les liens de plaisircouteaux !

  • Du super boulot ça, ça rend vraiment très bien !

    • Merci, j’ai un peu galéré avec mon nouveau rabot (ça se voit au cul de la plaquette qui est un peu plus fine, mais je ne me laisserai plus avoir). L’intercalaire je compte en refaire, j’ai fait celui là en 10 minutes pour tester mais je le reprendrai pour faire les prochains plus proprement et avec un dessin préconçu.

  • Wolff

    Des plaquettes pareilles ça me troue le fondement.

    • faut dire ça à GR, c’est son buis :p et cette fois-ci elle pétera pas, j’étais bien à 3mm d’épaisseur partout (sauf le cul je l’admet, rippé un peu sur le rabot) vérifié au micromètre et le fraisage fait avec les tube à serrage plutôt que le mandrin (j’ai intentionnellement laissé tombé le couteau pour voir si ça pèterait et il a même rien eu).

  • GR

    Beau travail, Achel, et très bonne idée de marier le buis et l’ébène! Ils se complètent très bien… Une petite erreur cependant: ce buis ne vient pas d’Aveyron, comme celui de mon proto, mais du Jura. Ceci dit, tu te débrouilles comme un chef. Encore bravo!

    • Merci et surtout merci pour ces bois somptueux, je suis déjà à sec pcq j’ai fait des erreurs et des essais, mais travailler différents bois c’est vraiment enrichissant, on apprend leurs propriétés au fur et à mesure et en fonction du type de plaquettes je commence à voir quelle essence est plus judicieuse qu’une autre. J’espère qu’il y’aura des pack de bois à Gembloux (style 5 ou 10kg) pour bien me faire la main. Maintenant faut que je me prenne un carnet pour rationaliser tout ça histoire de ne rien oublier.

  • Merci, ça fait plaisir, mais comme d’hab c’est encore perfectible

  • Dom

    Beau travail assurément… et je vois que le roi de la frotte fait des émules…
    Quid de la durabilité de la trempouille dans le liquide de perlinpinpin ?

    • c’est pour que le bois soit pris à cœur et resserrer la fibre, c’est donc logiquement définitif, après je dois me commander un « sanding sealer » ou bouche pore de bonne qualité, mais le bois a été bien poli, les gouttes d’eau ne pénètre déjà pas 😉

z35W7z4v9z8w
Aller à la barre d’outils