By 12 août 2016 42 Comments

2 lettres magiques

Quand on lit « R.B. » sur une lame, il y a souvent un peu de magie dans l’air. « It’s a kind of magic » comme dirait Queen.

Voici mon Beillonnet à moi. Son auteur l’appelle TONNEAU ALIOS.

Le système de ce couteau est dit ‘à bascule’ car le passe-lacet sert à verrouiller le ressort.

La lame est en RWL34 et les mitres en damas inox.

Quant aux plaquettes, c’est de l’ivoire de mammouth que l’on qualifie de bleu.

Longueur fermé 105 mm (110 avec le passe-lacet) et ouvert 190 mm (195 avec le passe-lacet), pour un poids de 89 grammes.

Le reste n’est que luxe, calme et volupté…

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

Au fait, si quelqu’un sait pourquoi il y a des couteaux de Robert Beillonnet avec ses initiales en écriture déliée et en caractères plus ‘carrés’, ça m’intéresse! J’ai bien une hypothèse mais rien n’est sûr., et je ne lui ai jamais posé la question…

MIKO

«

»

 
  • GR

    Eblouissant!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Quant a tes photos, Miko, c’est du travail de pro… BRAVO! Vitre, ou miroir? Quant à la fourmi, tu l’as payée combien?

    • Miko

      Merci Richard ! C’est un miroir. Ce jour-là, le ciel était très changeant.
      La fourmi, cette curieuse, m’ennuyait au départ… et puis je m’en suis accomodé. 😉

  • Thau

    No comment.
    Moi je me serais contenté d’un seul couteau… ;o)))

    C’est du Côtes blanc la bouteille ?

    • Miko

      En fait, il y a des photos avec le vin, puis d’autres photos avec le digestif, un vieux Calvados.

  • eddie

    Heureux homme, ton couteau est superbe!!!…et tu l’as aussi superbement mis en valeur.
    Me tromp’je(?) ou bien les deux fourmis sont elles un train de « batifoler »(???…hi,hi…).

    • Miko

      Merci Eddie. Tu vois, les fourmis pratiquent la position du missionnaire. C’est une grande découverte que les entomologistes du monde entier m’envient !

  • ui Mammouth bleu quand le Mammouth a été enfoui dans des sols cuivrés!!!!!!!!!!!!! http://couteaux.clicforum.com/t293-le-Mammouth-en-coutellerie.htm

    • Miko

      Oui, la couleur est intimement liée aux minéraux présent dans le sol qui l’a accueilli pendant 10000 ans.
      Cette variété me fascine.

  • EPPPELL

    Dans Coutographe, il y a Couto, celui-ci est éblouissant.
    Il y a aussi graphe, et là chapeau Miko, éblouissantes tes photos !!!

    • Miko

      Merci EPPPELL, tu me fais rougir. ☺️
      Quand le modèle est si beau, c’est plus facile !

  • Jean-Pierre

    J’ai déjà quelques R.B., mais chaque fois que j’en vois un, je suis fasciné comme un pointer par une bécasse. Pour moi, Robert est le top du top … mondial !

    • Miko

      Tout à fait !
      D’ailleurs sa carte de visite résume tout cela très bien :

      • Jean-Pierre

        On fait un fan’club ?

  • quel superbe couteau! Et très bien mis en valeur

    • Miko

      Merci Michel. Le Gros est vraiment un personnage. Il incarne une certaine idée du mode de vie à la française.

  • Wolff

    Et alors le rencontrer et parler avec lui c’est le summum.

    • Miko

      Je crois d’ailleurs qu’il faudra que je le contacte car ma question (en dessous des photos) reste pour le moment sans réponse…

      • Wolff

        je sèche.

      • Wolff

        Sorry (comme dirait Thau ) j’ai oublié de parler des très belles photos et l’esthétique.

        • Miko

          Merci Wolffounet ! Si tu veux tout savoir, il y a eu quelques gouttes de pluie qui m’ont beaucoup perturbé car ça se voyait fort sur le miroir. Au début j’ai essuyé et puis j’ai dû interrompre… Je commençais seulement à m’échauffer ! MDR

          • Wolff

            Le résultat est à la hauteur du couteau.

  • Michel du 42

    Oui……belle pièce. …….en Auvergne. ….le travail est de qualité ………un vrai petit plaisir……..dommage pour les vis des côtes. …..enfin c’est mon avis personnel. …..

  • Fr@nk

    Groumph !

    • Fr@nk

      Désolé .. j avais perdu la parole temporairement ! Je ne sais quel superlatif en eux utiliser … Tellement il est beau ! Miko t’as était hyper rapide … Et franchement feloches ! Quant aux photos .. coutographesques !

  • Jean-Pierre

    Quand je cherchais une technique pour faire se reproduire mes R.B., j’avais fait des photos en m’inspirant du même principe que toi, à la différence près que je les avais posés sur une plaque de verre quelques centimètres au-dessus du miroir. Malheureusement je ne les retrouve pas. Je vais encore chercher, sinon je recommencerai, ça fait un beau petit troupeau !

    • Miko

      Arrête, tu me fais du mal ! 😉

  • justis walker

    Magnifique ! Mais c’est un peu ça le problème… une fois que tu as eu un couteau de Robert en main, t’es foutu… tu peux encore ramer pour trouver aussi bien. Et en plus, comme dit Wolff, si tu as l’occasion de casser la croute avec lui, t’es deux fois foutu. D’accord avec Jean Pierre, top du top mondial… et des environs, je suis partant pour le fan club, d’ailleurs je suis un fan club à moi tout seul !!!

    • Miko

      Je suis foutu ! Complètement…

  • Gambasman

    Les photos sont superbes ! Il est très joli ce couteau. J’aime tout : le choix des matières, le travail des mitres, l’absence judicieuse de guillochage et ce faux double-tranchant au bout de la lame (ça porte un nom ?). Il a l’air de constitution solide, il serait dommage qu’il reste trop longtemps au fond d’un tiroir. Ce genre de merveille, il faut s’en servir ! (enfin, pas non plus comme le dernier leatherman que tu nous as montré hein…)

    • Miko

      Rassure toi, je ne m’en sers que pour gratter mes semelles quand je rentre des bois !

      Le reste du temps, je joue avec le verrou à bascule…

  • Jean-Pierre

    J’ai cherché une réponse à ta question. Je n’ai pas de réponse. J’ai sauté sur les miens pour être sur de ne pas devenir gâteux : ils ont tous les caractères que tu dis « carrés ». Je suis aussi retourné sur le site de Robert et j’ai regardé (avec plaisir) toutes les photos. J’ai repéré 8 fois les caractères déliés ! Tu penses à quoi comme explication ?

    • Miko

      Mon hypothèse, qui est peut-être complètement fausse, c’est que l’écriture déliée est un marquage par gravure qui serait réalisé plutôt en fin de fabrication.
      Ça n’explique pas grand chose, mais c’est une idée.
      Peut-être à cause d’un oubli de poinçon ?

  • justis walker

    Je passe à Puy-Guillaume dans 2 mois. Si d’ici là on a pas de réponse, je lui pose la question.

    • Miko

      Super, merci !

  • Michel du 42

    Hé. …..oui

  • Dom

    Et dire que je n’ai pas encore de Beillonnet parmi mes 850 couteaux : j’ai HONTE ! ! ! !

    • Miko

      Ce serait un beau projet pour tes 71 ans… Ou plutôt pour tes 72 ans, étant donnés les délais !

      • Dom

        Oui, ;;;mais GRRRRR !

  • ricopiopio

    Magique!!!!!!

    • Miko

      Abracada-Beillonnet !

z35W7z4v9z8w
Aller à la barre d’outils