By 1 mai 2016 38 Comments

1er article, 1er couteau

Si ça peut aider ou motiver certains à se lancer à leur tour, vous trouverez ci dessous toutes les étapes de la réalisation de mon premier couteau fixe en stock removal.

L’équipement est minimum donc accessible à tous.

Je dessine quelques croquis sur papier.

01

Je finalise le profil avec un logiciel de dessin (ici autocad).

02

Je découpe au scalpel le gabarit en papier et le colle sur un morceau de plat de XC75.05

Je marque les trous à percer au pointeau.

06

Je colorie au feutre les parties à découper et retire mon gabarit.

08

Je détoure grossièrement à la scie à métaux et lime.

10

Je perce à la perceuse et j’affine au papier abrasif.

12

Je réalise l’émouture à la lime à l’aide d’un gabarit pour maintenir l’angle.

13

L’émouture prend forme.

15

Je ponce ensuite au papier abrasif 180/320/400/600.

17

Je découpe du béton cellulaire pour fabriquer une petite forge.

20

Voilà, j’utiliserai 2 lampes à souder pour monter l’acier à la bonne température.21

J’ai ajouté un contre tranchant (à la lime) et quelques perçages pour alléger la lame.22

Je commence à chauffer la lame.

26

Je vérifie régulièrement à l’aide d’un aimant si j’ai atteint le point d’amagnétisme qui correspond à peu prés à la température de trempe.25

Je réchauffe encore un peu avant de plonger la lame dans le bain d’huile

.27

Je trempe rapidement la lame.

29

Voilà le résultat.

31

Je ponce à nouveau un peu, pour enlever la calamine. Et j’enfourne la lame dans un four 1h à 200°C pour le revenu.32

J’obtiens une belle couleur jaune.

33

On ponce une dernière fois pour obtenir une finition tiré en long qui donne un effet satiné.34

Je dessine le profil du manche sur des plaquettes en bois de violette.

36

J’ai fait un petit gabarit pour poncer les plaquettes à plat.

38

Je n’ai plus qu’à détourer suivant le tracé.

39

Voilà le résultat.

40

Je perce ensuite les 2 trous pour les rivets.

41

Je met en place les rivets (de simple clous).

42

Je colle le tout à la colle époxy pendant 24h.

45

Je coupe les clous à ras.

47

Je ponce à la râpe et au papier abrasif.

49

Je plonge le manche dans de l’huile de Tung dans un bocal sous vide, réchauffé dans un bain marie.50

Grâce au vide, l’huile pénètre bien le bois.

51

Enfin je forme le fil à l’aide d’un outil qui utilise des pierres de différents grains.53

Voilà, c’est terminé.

56

Plutôt satisfait du résultat.

55

«

»

 
  • Ha ui Beau Travail…..après toutes ces étapes!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Wolff

    On fait la même chose, mais différemment.

    Félicitations !

  • Patrice

    Félicitations, un vrai travail de pro !

  • Pierre Peio

    Félicitations pour cette réalisation et merci ce super tutoriel. J’ ai particulièrement apprécié, l’astuce pour l’ émouture et la réalisation du petit four pour la trempe

  • laurent

    Très sympa ton tutoriel!!! Ton système pour fixer ta ponceuse est p as mal
    Et ton couteau est très bien ligne sympa et pas trop massif j’ aime beaucoup

  • ek

    Hello everybody!
    Je n’aurai qu’un mot, j’irai droit au but, point de tergiversations, soyons clair, bref et concis, GENIAL!!!!!
    Un bon coup de pied au cul et aucune raison pour ne pas tenter le coup un jour (prochain?)
    Un énorme merci pour ce tutoriel.

    Ek

    • dru

      Merci et j’espère sincèrement que ce petit tuto motivera certains à tenter le coup.

  • Gambasman

    Ça a l’air si simple vu comme ça… En tout cas c’est du beau boulot, le couteau est superbe ! L’article aussi est particulièrement bien foutu, et les photos très réussies (j’aime bien celle du manche qui trempe dans l’huile).
    Continue comme ça, t’es un bon !

    • dru

      Merci. Ca a pas simplement l’air simple, c’est simple. Il ne faut pas beaucoup de matériel, il faut juste l’envie et la patiente. Ne pas se précipiter et prendre le temps à chaque étape.

  • Très sympa ce couteau, et belles explications, bravo !

    • dru

      Merci. J’aime beaucoup ton parcours et je rêve d’assouvir comme toi cette passion qui pour l’instant se limite à 2/3m2 de mon garage ;).

  • GR

    Un très beau plate-semelle!!! Je ne pense pas que tu aies besoin d’un logiciel pour peaufiner la forme, car tu as un bon coup de patte… Qu’est-ce que cette huile de Tung? Et comment réalises-tu le vide dans le bocal? En tout cas, bravo!!!

    • l’huile de tung agit comme in sicatif et comme bouche pore 😉

    • dru

      L’huile de Tung est une bonne alternative à l’huile de Lin. C’est une huile siccative, 100% naturelle, qui ne fonce pas avec le temps et laisse respirer le bois. Pour le vide dans mon bocal, j’utilise un bouchon spécial pour les bouteilles de vin qui marche avec une pompe manuelle, ça coûte une dizaine d’euros. Ça remplace pas une pompe à vide motorisée mais pour le prix c’est déjà sympa.

  • Titi

    Wow…chapeau bas ! Si c’est vraiment ton 1er couteau je suis très impressionné ! Ça promet de belles choses… 😉

    • dru

      Merci. Oui c’est bien mon premier couteau, mais j’ai passé beaucoup de temps sur le net avant de me lancer.

  • Michel du 42

    Bravo……..le résultat…..superbe…..le prochain aura…..l’estampille du maitre…….

    • dru

      Merci. En effet j’espère pouvoir tester d’autres techniques sur le prochain, comme la trempe sélective, le perchlo et surement le poinçon mécanique ou par électrolyse.

  • Merci beaucoup Dru, hésites pas à nous envoyer d’autres articles ! on adore !

    • dru

      Ok, mais il faudra être patient car j’ai malheureusement très peu de temps de dispo pour cette activité qui pourtant me passionne.

  • Kustom

    Superbe travail!!!! Il faut que je m’y mette. Avec un tuto comme ça, on a plus d’excuse.
    C’est
    toi qui a réalisé le système pour l’émouture? On peut voir de plus
    près? C’est un de mes points de blocage et ton système a l’air d’être
    efficace, alors j’envisage de te pomper l’idée si c’est possible.

    • Wolff

      Demain je te fais une photo du petit système que j’ai fait, c’est un truc tout bête et ça fonctionne à merveille.

    • dru

      C’est un truc tout simple et pourtant super efficace, tu peux trouver pas mal de truc sur le net, ça s’appelle « filing jig ». Je te conseille cette video (et toutes les autres du même auteur, une mine d’informations): https://www.youtube.com/watch?v=r9iNDRwwBQQ&ab_channel=GoughCustom

      • Kustom

        Merci pour l’info.
        Dès que je rentre en France, il faut que je mette ça en aplication. Pour commencer l’émouture, je vais essayer de monter ma vieille lime électrique sur un guide similaire. Il me faudra certainement un point d’appui arrière pour éviter tout enfoncement intempestif dans la matière, mais l’idée de base est tellement simple quelle est géniale.

  • Nasgul

    J’ai déjà fait mon commentaire ailleurs 😉
    Mais bon, terrible, t’as du talent et tout ça avec les moyens du bord !
    Vivement les suivants!

    Superbe résultat, bois et couteau !!

    • dru

      Merci, je prends avec plaisir tes encouragements (et même 2x) 🙂 )

      • Nasgul

        🙂 🙂

  • ricopiopio

    merci pour le partage, superbe ce petit essai, bravo!

  • ARTO6644

    Super et en plus beau couteau office.

  • Thau

    Magnifique article et magnifique couteau, impressionnant. Le Panthéon des créateurs du Coutographe s’enrichit d’un nouveau membre très doué…
    Un seul minuscule bémol, il ne faut pas dire stock removal mais enlèvement de matière, c’est plus classe… ;o)))

    • GR

      Ah! la patte à Thau! A mort the potatoes… Oups, les anglisismes! Je rigole, mais d’accord avec toi… ;o)

    • dru

      Merci, ok c’est noté. C’est vrai que c’est difficile de se débarrasser de tout c’est anglicismes, surtout quand c’est un nouveau lexique que l’on apprend.

  • eddie

    Explications claires, didactiques, et résultat final: très belle réussite: Bravo!…

  • Dim

    Bel article, beau couteau, belles photos… Ça donne envie de s’y mettre.

    • dru

      faut pas hésiter…

  • dru

    J’ai pris le temps de photographier toutes les étapes et les poster, car je l’avoue je suis assez fier du résultat et que les félicitations sont très gratifiantes et encourageantes. Mais surtout pour rassembler tout ce que j’ai pu collecter sur le net. Pour une fois que je peux à mon tour partager et peut être motiver des personnes.

  • dru

    Merci à tous pour vos commentaires, ils sont très encourageant pour continuer l’aventure, même si j’ai trop peu de temps à y accorder.

  • Fr@nk

    J’avais gardé cet excellent article sous le coude pour mes vieux jours, mais ma curiosité a pris le dessus ! C’est vraiment le truc ultime a conserver pour essayer ! Rien de compliqué (si ce n’est les petites astuces utilisées a droite et a gauche pour les émoutures, pour poncer le manche …) !

    J’essaierai un jour et j’y arriverai 🙂 Merci Dru !

z35W7z4v9z8w
Aller à la barre d’outils