By 4 janvier 2016 18 Comments

100 ans nous séparent !!!

tout est dans le titre…

un siécle d’évolution de la coutellerie de poche. Finalement on a déjà tout inventé, ou presque.

 

un parapluie à l’épreuve et un victorinox alox orange.

lequel choisissez vous ?

20151103 G7x 006 20151103 G7x 008 20151103 G7x 009

«

»

 
  • Titi

    Le Vic pour moi qui fait plus « pep’s » que l’ancien (qui a bcp de charme quand même)

  • eddie

    Il est bien mignon, ton Victorinox, mais je vote pour le Galvacher, sans hésitation!…

  • Fr@nk

    J’ai initialement cru que c’était un morceau de jambon cru ! C’est grave docteur ?

    Sinon .. perso je prends sans hésitation aucune le Parapluie a l’épreuve (car j’ai déjà un Alox colorés) !

  • Stéphane

    Parapluie car mon père était représentant chez eux (therias) . je viens d’apprendre qu’ils ont été acheté par Pradel. Quelqu’un en sait il un peu plus ? Mais l’alox est superbe aussi, de la bonne came. Je prends les 2…

    • ARTO6644

      Par Guy degrenne. Connais tu un pradel? Cela fait bien longtemps que pradel n’existe plus. Sauf pradel excellence, anciennement Jodas.

  • Gambasman

    En ce moment je suis plus porté sur les couteaux de poche d’antan et traditionnels. J’ai donc une nette préférence pour le parapluie à l’épreuve. Mais je salue l’audace de la couleur orange !

  • .LuD.

    Pour moi.. sans avis !! 🙂

  • Wolff

    Le parapluie, avec on se sent à l’abri.

  • GR

    Pour moi aussi, Le Parapluie!

  • Dom

    Puisque c’est pour MA poche, entre les 2 je choisis… le Leatherman Skelton qui y a résidence permanente.
    Sinon, pour la collection, je prendrai bien les 2 !

  • ricopiopio

    difficile de choisir entre un couteau fait par des artisans il y as 100 ans, et un autre fais dans une usine ultra moderne par plus de machines-outils que d’opérateurs
    Mais si faut choisir je prend aucun des deux!

  • laurent

    Je préfère l’ ancien mais dans nos jean’s le Victor passe mieux

  • Michel du 42

    Je possède déja les deux ( le victorinox alu)……….donc j’aime bien les deux couteaux……….

  • Hé bien le couteau Français ancien ressemble fort au premier couteau SWISS: de 1891
    http://couteaux.clicforum.com/t5-les-couteaux-Swiss-multifonctions.htm

  • Sans appel le victorinox

  • Kassenouazett

    la réponse est très personnelle.Pour ma
    part plutôt le Victorinox car d’une manière générale je n’aime pas les couteaux
    anciens ni l’acier carbone.

    C’est vrai que le siècle qui sépare ces 2 beaux outils a connu de multiples
    bouleversements et évolutions mais je trouve que la coutellerie française n’a
    pas évolué aussi vite.

    En 1 siècle les hommes français ont beaucoup changé : le mode de vie
    essentiellement rural s’est fortement urbanisé, le travail de la terre et à
    l’usine laisse de plus en plus la place au tertiaire,le clavier a remplacé le
    stylo et la clef à mollette, les modes alimentaires sont passés du potager , de
    la bassecour et de leur autoconsommation, à la RHD et autres barquettes ,le
    temps passé à table a fortement diminué imposant logiquement le recours au lave
    vaisselle……même les textiles de nos poches ne sont plus les mêmes qu’il y a
    1 siècle

    Pendant ce temps les couteaux pliants régionaux ont conservé leurs particularités originelles et historiques, « les couteliers « et « les coutographes » sont pour la plupart les gardiens de la tradition voir de la bien pensence , quand quelques rares sont en recherche de modernité….

    Les couteaux,dans le passé ont aussi eu leur mode , il suffit pour cela de voir quelques fabricants qui à force de finitions, plaquettes, formes,gravures ont créé en son temps la nouveauté.

    Ces dernières années des couteliers ingénieux (et pour certains ingénieurs) ont , créé des mécanismes recherchés, utilisé des matières nouvelles pour les plaquettes…mais un couteau de 1900 estresté un couteau similaire en 2016….

    Ce n’est ni un bien ni un mal, c’est ainsi. Le couteau de poche du 21eme siècle repoussera les frontières du possible, ne sera pas systématiquement bridé par la législation, intègrera les
    nouveaux usages, serra accessible au plus grand nombre .

    Sera-t-il plus grand, plus gros, moins lourd, en matériau moderne,….
    Son étui suivra-t-il le même besoin d’évolution…

    Messieurs et Mesdames les coutographes poussez plus loin vos désirs, Mesdames Messieurs les Couteliers, allez au delà de l’impossible, nous en tirerons tous du bonheur.

  • ARTO6644

    C’est dommage. Il aurait fallu comparer le victorinox à une navette identique thiernoise. Car victorinox n’a rien inventé. C’est les thiernois qui ont imaginé ce type de multifonctions. Victorinox, ayant l esprit qualité des suisses et ayant bénéficié du marché constant de l Armée suisse a su industrialiser sa production en interne. Cela dans un soucis de haute qualité. Á Thiers, la vision qualité, était….pour le moins pas prioritaire. faut dire les choses. Le modèle économique et productif thiernois sous-traitant tout, la qualité à chaque rang en prenait un coup. C’est la même histoire avec opinel. Donc à choisir entre une navette Suisse et une navette française, je prends….victorinox pour sa qualité. L acier est un T5mos bonpertuis, les lames coupent, le mécanisme est horloger.

  • ka_no

    Je préfère le parapluie : il a un tire bouchon !

z35W7z4v9z8w
Aller à la barre d’outils